Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Karel Schwarzenberg se veut rassurant au sujet du radar vis-à-vis de l'Autriche

Pour le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg, son homologue autrichien, Norbert Darabos a tort de penser que la possible installation d'une base radar américaine en République tchèque est une provocation. Schwarzenberg a ainsi réagi aux propos que Darabos a tenus dans l'hebdomadaire Die Presse où il s'est montré dubitatif sur l'intérêt d'une telle base en Europe centrale, pour se protéger de l'Iran. Pour le ministre tchèque, le bouclier anti-missile est une question de sécurité et il a rajouté qu'il serait intégré au système de défense de l'OTAN. Rappelons que les Américains et les Tchèques en sont toujours aux négociations quant à la possible installation de la base, aux environs de Plzen.

La fermeture de plusieurs ambassades tchèques doit permettre de faire des économies

120 millions de couronnes, c'est ce que le ministère des Affaires étrangères va pouvoir économiser grâce à la fermeture de plusieurs ambassades et consulats à travers le monde. Outre les économies financières, c'est également 50 employés qui pourront être affectés à d'autres tâches. Le ministère des Affaires étrangères entend utiliser ces ressources financières et humaines au profit de la présidence tchèque de l'UE au cours de la première moitié de 2009. La République tchèque va fermer ses ambassades à Singapour, en Uruguay, son consulat à Bonn, au Cap, à Katowice et à Milan, ainsi qu'une représentation officielle au Zimbabwe. Devant les protestations de certains députés, le ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg a déclaré que des économies étaient nécessaires.

Les opposants autrichiens à la centrale de Temelin menacent de bloquer les frontières

Les opposants autrichiens à la centrale nucléaire de Temelin menacent de nouveau de bloquer les frontières au mois de septembre. Les opposants de l'organisation Atomstopp entendent ainsi manifester leur mécontentement après les déclarations du ministre des affaires étrangères, qu'ils considèrent comme « non-qualifiées » et celles du président tchèque. Lundi, le chef de la diplomatie tchèque avait déclaré que les discussions entre l'Autriche et la République tchèque au sujet de la centrale de Temelin étaient « apaisées », avant que le président Klaus en visite en Autriche mercredi n'appelle à ne « pas dramatiser les choses » autour de la centrale. Pour les opposants autrichiens à la centrale, ces déclarations sont des « provocations ».

Amnesty International critique les exportations d'armes tchèques dans certains pays

Les défenseurs des droits de l'homme critiquent certaines exportations d'armes tchèques réalisées l'année dernière. Ce mercredi, Amnesty International a attiré l'attention des médias notamment sur des exportations en Ethiopie, au Nigeria, en Colombie, au Venezuela, au Vietnam et au Yémen. Selon les responsables d'Amnesty International, ONG qui oeuvre en faveur du respect des droits de l'être humain, ces ventes d'armes peuvent contribuer à la violation de ces droits dans les différents pays cités. Ces informations sur les ventes d'armes à l'étranger proviennent du rapport annuel sur le contrôle des exportations d'équipements militaires élaboré par le ministère tchèque des Affaires étrangères. En 2006, les entreprises tchèques ont exporté la quantité la plus importante d'équipements militaires de ces neuf dernières années pour un montant total d'environ 93 millions d'euros.

L'UNESCO inquiète à propos de la construction de bâtiments élevés à Prague

Le Conseil du patrimoine mondial de l'UNESCO a exprimé de graves inquiétudes quant aux projets de construction de bâtiments élevés sur la colline de Pankrac à Prague. Il exige de la République tchèque qu'elle reconsidère les retombées des projets sur la ville et sa valeur : l'ensemble du centre historique de la capitale tchèque est en effet classé patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1992. L'expression de « graves inquiétudes » est le premier pas réalisé par l'organisation lorsqu'elle estime qu'un patrimoine peut être menacé. L'étape suivante peut être l'inscription au registre des monuments menacés. Les gratte-ciels qui doivent être construits sur la colline de Pankrac font depuis longtemps l'objet d'un débat, du côté d'associations et d'experts en patrimoine, car ils changeraient le panorama de la ville. Le Conseil de l'UNESCO a donné à la République tchèque jusqu'au 1er février 2008 pour rendre un rapport sur la façon dont elle entend s'occuper de son patrimoine.

Pas de contrôle sur les conditions du concours pour la Bibliothèque nationale

L'Office de protection de la concurrence ne s'occupera pas du choix de l'architecte qui réalisera la nouvelle Bibliothèque nationale à Prague. Il a interrompu l'enquête administrative qu'il avait lancée à la demande d'un des cabinets d'architecture infructueux. D'après le porte-parole de l'institution, ce n'est pas à l'Office de protection de la concurrence de se charger de l'évaluation du concours. La demande d'examen du déroulement du concours avait été faite après l'apparition de doutes sur sa transparence. Le projet choisi, celui de l'architecte britannique d'origine tchèque Jan Kaplicky, controversé au niveau architectural, l'est également car il n'aurait pas respecté certaines conditions du concours.

Début du festival de cinéma à Montréal : une présence tchèque

Ce jeudi commence la 31ème édition du festival de cinéma de Montréal. Parmi les 270 longs métrages de 70 pays présentés aux spectateurs, trois films tchèques seront également projetés. Dans la section First Film World Competition, c'est le film Pusinky (Les bisous) de Karin Babinska qui sera en compétition. Dans la section Hors Concours, c'est le dernier film de Jiri Menzel, Moi qui ai servi le roi d'Angleterre, adapté du roman éponyme de Bohumil Hrabal, qui sera présenté. Autre film tchèque présenté hors compétition, cette fois dans la section Focus of World Cinema, le long métrage Bestiar d'Irena Pavlaskova. La réalisatrice devrait venir présenter son film en personne, 17 ans après avoir remporté un prix pour son tout premier film dans la capitale du Québec.

La société Aerofilms a testé les limites de la violence au cinéma

Les sociétés de distribution se heurtent fréquemment au problème de la violence dans les films et pour savoir s'il faut que certains films ne soient accessibles qu'aux adultes. La société tchèque Aérofilms a organisé la semaine dernière une projection test du film Le labyrinthe de Pan auprès d'enfants âgés de 12 à 15 ans, en présence des parents. D'après la société, les enfants n'ont pas été rebutés par les scènes de guerre très réalistes inclues dans ce conte fantastique. Aerofilms souhaitait ainsi indiquer qu'il est souvent difficile de fixer la limite d'âge pour certains films. La société a fixé la limite d'âge pour ce film à 15 ans, mais admet que la maturité à cet âge est différente selon les jeunes.

Près de mille personnes par jour viennent voir l'exposition d'Ivan Pinkava

Tous les jours, c'est près d'un millier de personnes qui viennent voir l'exposition en plein air des photos d'Ivan Pinkava, dans les jardins Sud du Château de Prague. L'exposition intitulée Photographie maximale est organisée dans le cadre des Fêtes d'été de Shakespeare pour la quatrième année consécutive. 34 aggrandissements de grand format sont ainsi visibles par les visiteurs : couvrant une période de création entre 1990 et 2004, elles comprennent les célèbres portraits de Pinkava, mais aussi des natures mortes moins connues. L'exposition, gratuite, est ouverte jusqu'au 13 septembre.

Festival de cirque Letni Letna : 13 spectacles prévus ce week-end

Outre d'autres représentations de la tête d'affiche du festival, le Cirque Ici, troupe française sous la houlette de Johann Le Guillerm, ce week-end sera l'occasion d'assister à des représentations de contes, dès le matin. Dimanche soir, c'est la troupe slovaque Teatro Tatro qui présentera leur spectacle Bianca Braselli, la dame à deux têtes. D'après un des organisateurs du festival, Teatro Tatro fait partie des meilleurs ensembles de cirque slovaques à l'heure actuelle, exprimant l'essence même des arts de la rue et du cirque avec des numéros de chien qui parle, de lanceurs de couteaux, d'hypnose ou de clown.

Météo

Vendredi, nous fêterons les Bartolomej. La journée sera claire. Les météorologues ne prévoient guère de changement par rapport à la journée de jeudi. Des averses et des orages pourraient se manifester localement. Les températures restent décidément estivales et agréables en cette fin de mois d'août : de 24 à 28 degrés. Une météo au beau fixe donc qui devrait se poursuivre pendant le week-end.