Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

La réforme de la santé publique critiquée au Parlement

La réforme de la santé publique préparée par la coalition gouvernementale tchèque s'est heurtée à la résistance de l'opposition à la Chambre des députés. Comme il fallait s'y attendre elle a été critiquée par les députés communistes et les sociaux-démocrates. Parmi les critiques il y avait cependant aussi le député Ludvik Hovorka du Parti chrétien démocrate KDU-CSL, une des formations de la coalition gouvernementale. Ce dernier s'en est pris notamment à l'intention du ministre de la Santé Tomas Julinek d'obliger les enfants à payer les prestations médicales.

Préparation de la réforme du système des retraites

Une réunion de tous les cinq partis représentés au Parlement tchèque devrait se pencher, fin juin début juillet, sur le projet de la première étape de la réforme des retraites en République tchèque. Selon le ministre du Travail et des Affaires sociales Petr Necas le gouvernement envisage de procéder avant la fin de son mandant à toutes les trois étapes de la réforme du système des retraites. Le ministre souligne que la réforme des retraites est nécessaire à cause du vieillissement de la population tchèque. Parmi les poins principaux de la réforme il y a le recul de l'âge de la retraite jusqu'à 65 ans et le prolongement de la période d'assurance retraite obligatoire de 25 à 35 ans.

La social-démocratie tchèque se mobilise contre la privatisation des hôpitaux en Bohême centrale

Le Parti social-démocrate tchèque envisage de porter plainte auprès de la Commission européenne contre la privatisation des hôpitaux en Bohême centrale. Avant de faire cette démarche les sociaux-démocrates appelleront encore le gouverneur de Bohême centrale Petr Bendl à arrêter la privatisation des hôpitaux. Ils estiment que ces établissements sont vendus à des prix très inférieurs à leur valeur réelle. Le gouverneur Petr Bendl, lui, n'attend pas faire suite à cet appel et envisage de poursuivre la privatisation des hôpitaux.

Dédommagement des victimes du nazisme

Selon un document publié par le ministère tchèque des Affaires étrangères l'Allemagne a accordé aux victimes tchèques du nazisme un dédommagement de 230 millions d'euros, l'Autriche leur a accordé 30 millions, ce qui fait au total 260 millions d'euros. La majorité des payements a été réalisé déjà en 2005. Parmi les dédommagés il y a des prisonniers des camps de concentration, des personnes envoyées aux travaux forcés et des victimes d'autres formes d'arbitraire nazi. Selon le vice-président du Conseil tchèque des victimes du nazisme, Tomas Jelinek, comparé aux premières revendications tchécoslovaques de dédommagement vis-à-vis de l'Allemagne, il ne s'agit que d'un geste symbolique.

Loi sur les biocarburants entrera en vigueur en septembre

A partir du 1er septembre prochain l'essence et le gasoil en République tchèque seront additionnés de biocarburants. C'est ce que stipule l'amendement de la loi sur la protection de l'environnement signé, ce mardi, par le Président tchèque Vaclav Klaus. Selon le ministre tchèque de l'Environnement, Martin Bursik, l'addition de biocarburants à l'essence et au gasoil réduira la dépendance de la Tchéquie des importations du pétrole et en même temps augmentera la part des ressources durables dans la production d'énergie en Tchéquie. L'utilisation des biocarburants permettra également aux agriculteurs de mettre en valeur leur production.

Une cérémonie à la mémoire des prisonniers politiques

« Beaucoup de citoyens se sont opposés au communisme, mais ils ont été encore plus nombreux à croire à ses idées et à collaborer avec ce régime criminel. » C'est ce qu'a déclaré, ce mardi, lors d'une cérémonie à Prague l'ancien président de l'Association des anciens prisonniers politiques Stanislav Stransky. La cérémonie à été organisée à l'occasion de la Journée internationale des prisonniers politiques et de la Journée des victimes du régime communiste au cimetière d'honneur des prisonniers politiques exécutés et martyrisés de la période 1948 - 1989 à Prague-Dablice.

Les activités de la commission tchéco-autrichienne sur la sécurité de la centrale nucléaire de Temelin

La première réunion de la commission parlementaire tchéco-autrichienne sur la sécurité de la centrale nucléaire de Temelin aura lieu le 11 juillet dans le siège de Sénat, chambre haute du Parlement tchèque. Selon le sénateur Pavel Eybert à l'ordre du jour de la première réunion il y aura les règles du travail de la commission, et très probablement aussi les objections autrichiennes contre la centrale de Temelin. La partie tchèque envisage d'opposer à ces objections qui mettent en cause la sécurité de la centrale, les arguments de l'Office national pour la sécurité nucléaire éventuellement ceux de l'Agence internationale pour l'énergie atomique.

Projet de création des lignes aériennes Prague-Bratislava, Prague- Kosice

Les avions de la compagnie aérienne à bas prix SkyEurope desserviront très probablement, à partir du mois d'octobre prochain, les lignes Prague-Bratislava et Prague-Kosice. Les négociations entre les aéroports de ces villes et la direction de la compagnie sont en cours. La société refuse pour l'instant de confirmer officiellement ce projet. S'il est réalisé, la compagnie SkyEurope deviendra la deuxième société tchèque assurant la liaison aérienne avec la Slovaquie. Jusqu'à présent ces services ne sont proposés que par la CSA - Compagnie des lignes aériennes tchèque.

La ville de Chrudim se prépare au festival de théâtre de marionnettes

Le 56e festival national du théâtre de marionnettes commencera, le 30 juin, dans la ville de Chrudim en Bohême de l'Est. Y prendront part deux dizaines d'ensembles amateurs. Le public du festival pourra voir non seulement toute une série de spectacles, mais pourra participer aussi à un workshop, assister à des concerts à ciel ouvert et voir des expositions de marionnettes. Pour les marionnettistes le festival a préparé toute une série de séminaires sur la manipulation et la fabrication de marionnettes, la technique vocale, la dramaturgie et la scénographie de ce genre de théâtre qui a une longue tradition en République tchèque.

Météo

Ce mardi, fête de toutes les Adriana en République tchèque, le ciel en Tchéquie a été nuageux à couvert avec de la pluie par endroits et les températures diurnes se sont situées entre 15 et 19 degrés. Mercredi, le ciel en Tchéquie sera variable à nuageux avec des averses éparses. Les températures diurnes en Bohême s'échelonneront de 14 à 18 degrés, celles de Moravie pourront atteindre encore 21 degrés.