Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Le président américain George Bush a quitté Prague après un séjour de 21 heures

Avant la fin de sa visite à Prague, George Bush a prononcé un discours à la conférence internationale sur la démocratie et la sécurité, au palais Cernin, siège de la diplomatie tchèque. Il a évoqué le destin d'un dissident devenu président, Vaclav Havel, la Charte 77, le Printemps de Prague, la Lanterne Magique et la place Venceslas qui fut le centre des protestations contre le régime communiste, en 1989. George Bush a déclaré que l'Europe était enfin un continent de paix, mais que de nouvelles menaces apparaissaient et que c'était un honneur pour lui de s'exprimer en Tchéquie, au coeur de l'Europe, un pays qui a su lutter pour sa liberté pendant de longues années. Il a aussi apprécié la position de la République tchèque à l'égard de Cuba ou de la Biélorussie très critiqués pour la violation des droits de l'homme. George Bush et son épouse on repris l'Air Force One peu après 18.00 heures, dans la soirée de mardi, pour se rendre en Allemagne du Nord au sommet du G 8.

La base antimissile et les visas américains ont marqué la visite de George Bush à Prague

Le président américain George Bush a déclaré, à Prague, après ses entretiens avec son homologue tchèque, Vaclav Klaus, et d'autres personnalités de la vie politique qu'il ferait tout pour l'abolition des visas d'entrée américains pour les citoyens tchèques. Pour cela, il s'adressera au Congrès auquel appartient le pouvoir d'abolir ou non la procédure de visa. George Bush a aussi apprécié l'engagement de la Tchéquie dans la lutte contre le terrorisme et le développement de la démocratie et la liberté dans le monde. En dehors de la problématique des visas, George Bush a surtout évoqué la question de l'implantation d'une base antimissile en Europe centrale. Le président américain compte expliqué à son homologue russe, Vladimir Poutine, qu'il rencontrera au sommet du G 8 en Allemagne, que la Russie n'a aucune raison de craindre l'installation de cette base en Tchéquie et en Pologne.

George Bush a rendu hommage à Ronald Reagan dans une lettre au Sénat tchèque

A l'occasion d'un séminaire au Sénat tchèque, consacré à la personnalité et au legs de l'ancien président des Etats-Unis, Ronald Reagan, l'actuel président George Bush a envoyé une lettre au président du Sénat, Premysl Sobotka. Il y déclare que Ronald Reagan était persuadé que les membres d'une société libre devaient apporter cette liberté à ceux qui n'en bénéficiaient pas. Georges Bush s'est aussi déclaré très touché par le fait que ce séminaire ait lieu juste au moment de sa visite à Prague.

Diverses organisations ont manifesté à l'occasion de la visite du président américain à Prague

Lors de la visite de George Bush à Prague, plusieurs manifestations ont eu lieu. Dans les environs du Château de Prague, fermé au public jusqu'à mardi soir, les forces de police ont interpellé trois personnes qui avaient franchi le cordon de sécurité. Trois autres personnes ont été conduites au poste pour une vérification d'indentité. L'organisation Greenpeace a aussi manifesté contre la politique américaine, ainsi que les anarchistes et les jeunes communistes. On remarque, par contre, une manifestation de soutien aux Etats-Unis de la part de personnalités politiques et du monde artistique, sur la place Venceslas, mardi.

L'homme d'affaires tchèque Radovan Krejcir poursuivi par Interpol est en liberté

L'homme d'affaires tchèque, Radovan Krejcir, qui a fait la une de l'actualité il y a quelque temps, soupçonné de fraudes et de diverses malversations financières, qui était en prison en Afrique du Sud après avoir échappé à la police tchèque, est en liberté. Ses avocats ont réussi à le faire sortir de prison en invoquant un vice de forme. Le ministère de la Justice tchèque n'aurait pas fait parvenir en temps voulu la documentation demandée pour l'extradition de Krejcir vers la Tchéquie, ce que le ministère vient de démentir.

Premières greffes de l'intestin grêle à l'IKEM de Prague

Les premières greffes de l'intestin grêle en République tchèque seront effectuées cette année encore à l'IKEM (Institut de la médecine clinique et expérimentale de Prague). Un séminaire sur ce type de transplantation est organisé ce mardi à Prague, en présence du professeur belge Jacques Pirenne, qui a effectué une première greffe de l'intestin grêle au Benelux, en 2000. En République tchèque, plusieurs dizaines de malades seraient concernés.

La Tchéque Nicole Vaidisova quitte les internationaux de Roland Garros

La meilleure joueuse de tennis tchèque, Nicole Vaidisova, n'ira pas plus loin au tournoi de Roland Garros. Elle avait pourtant bien commencé son parcours, mais en quart de finale elle vient d'être battue par la Serbe, Yelena Jankovitchova, tête de série numéro quatre, 3 : 6, 5 : 7. Elle n'a donc pas renoué sur son succès de l'année dernière où elle était arrivée en demi-finale.

Météo

La météo nous annonce un temps assez capricieux, avec un ciel passablement nuageux, mais aussi de belles éclaircies dans la journée. Les températures sont de saison, avec de 22 à 26 degrés. Les soirées et les nuits resteront encore un peu froides. Des précipitations ne sont pas exclues en montagnes. Bonne fête aux Norbert le mercredi 6 juin, selon le calendrier tchèque.