Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

La Tchéquie n'a pas mis fin au processus de Melk

La République tchèque n'a pas mis fin au processus de Melk concernant la centrale nucléaire de Temelin. C'est ce qu'a annoncé le cabinet en réaction à la nouvelle qui a été diffusée dans ce sens par l'agence CTK et qui aurait été mal formulée. "Le processus de Melk n'est pas un accord conformément au droit international, voilà pourquoi il ne peut être terminé ou congédié", indique le bureau du gouvernement. En réunion ministérielle de mercredi, il a été toutefois constaté que le gouvernement avait décidé de mettre un terme aux activités de la commission chargée d'étudier l'impact de la centrale nucléaire de Temelin sur l'environnement.

De nouveaux blocages sont prévus à la frontière tchéco-autrichienne

Ce vendredi après-midi, les adverses autrichiens de la centrale nucléaire de Temelin prévoient de nouveaux blocages à la frontière tchéco-autrichienne. Comme dix passages frontière seront concernés par ces protestations, il y a risque de perturbation de la circulation automobile. A cinq endroits, les blocages devraient durer un peu plus d'une heure. Selon les activistes autrichiens, la partie tchèque refuse de poursuivre le dialogue sur la sécurité de la centrale.

Le président Vaclav Klaus est en visite officielle en Russie

Le chef de l'Etat tchèque Vaclav Klaus est en visite officielle de quatre jours en Russie, lors de laquelle il devrait déposer une couronne de fleurs sur la tombe de Boris Eltsine, au cimetière Novodevichy. Les conversations du président tchèque avec son homologue russe, Vladimir Poutine, porteront, entre autres, sur l'installation d'un radar du bouclier anti-missile américain en Tchéquie - projet qui suscite la méfiance en Russie. « C'est une première visite d'un président tchèque en Fédération de Russie dans notre histoire moderne », a déclaré Vaclav Klaus, en ajoutant que son séjour officiel avait pour but de « mettre en valeur l'importance des relations tchéco-russes. » Vaclav Klaus est accompagné d'une importante délégation ministérielle et d'hommes d'affaires.

Karel Schwarzenberg discute avec ses homologues des pays de l'OTAN à Oslo

Le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg, participe à une session de deux jours des chefs des diplomaties des Etats membres de l'OTAN qui a commencé, ce jeudi, à Oslo. Le ministre tchèque estime que dans le cadre de l'Alliance nord-atlantique, les divergences en rapport avec le projet américain d'implantation en Tchéquie et en Pologne d'une base anti-missile se sont amoindries et qu'il sera possible de surmonter celles qui restent. C'est ce qu'ont montré, d'après lui, les consultations qui ont eu lieu, il y a une semaine, à Bruxelles. Il sera pourtant plus difficile d'affronter le refus de la Russie.

Réforme de l'UE : la position du gouvernement

Le cabinet a défini sa position vis-à-vis de la réforme institutionnelle de l'Union européenne. Un document que le Premier ministre Mirek Topolanek présentera, la semaine prochaine, à la Chambre des députés. Cette stratégie s'appuie sur un consensus des trois partis de la coalition gouvernementale (du Parti civique démocrate, des chrétiens-démocrates et du Parti des Verts) en matière de politique européenne. Par exemple, le document favorise un prochain élargissement de l'Union européenne, à condition qu'il soit clairement défini. Le gouvernement souhaite que la réforme institutionnelle de l'UE s'achève avant la présidence tchèque de l'Union, au premier semestre de 2009.

Des vétérans belges seront à Plzen

Quatre vétérans de Belgique, outre cinq vétérans américains, participeront aux festivités qui se dérouleront dans la ville de Plzen, à l'occasion de la commémoration de l'anniversaire de la libération de la ville par les unités américaines. Des soldats belges avaient également été engagés dans des combats de libération. Les festivités qui figurent parmi les plus importantes dans le pays, s'étendront sur plusieurs jours et comprendront un programme culturel et toute une série d'actes de piété. Plzen a été libérée le 6 mai 1945.

Mirek Topolanek s'est excusé

Le Premier ministre tchèque, Mirek Topolanek, s'est excusé à la Chambre des députés, pour certains de ses propos, erreurs et déclarations "postjuvéniles" qu'il aurait tenus et commis. Et d'ajouter que certains d'entre eux ont été mal interprétés ou arrachés de leur contexte. Par la même occasion, Mirek Topolanek a critiqué le Parti social-démocrate, parti dans l'opposition, prétendant que ses représentants ne s'excusent jamais en public pour leurs fautes qui seraient, d'après lui, impardonnables.

Problèmes financiers de l'Académie des sciences

En 2008, l'Académie des sciences pourrait affronter de graves problèmes financiers. Tout dépendra du budget de l'Etat qui sera finalement adopté. Selon la première version, l'Académie devait toucher un milliard de couronnes de moins que cette année. L'information a été fournie par le président de cette institution, Vaclav Paces. Ce dernier critique également le fait que les firmes et les entreprises soutiennent peu les institutions scientifiques préférant, par exemple, les clubs sportifs.

Adoption de la législation relative à l'intégration à l'espace Schengen

La Chambre des députés a adopté, ce jeudi, un amendement à la loi relatif à l'entrée de la République tchèque dans l'espace Schengen. Quelque 14 normes juridiques ont dû être modifiées, avant le lancement, à l'automne, du Système d'Information Schengen (SIS) qui permet aux pays concernés de consulter ou d'enregistrer des information sur des personnes et des objets.

Quelque 9 000 employés de l'administration publique seront licenciés

D'ici 2010, le gouvernement prévoit une baisse annuelle de 3% du nombre d'employés du service public. Au total quelque 9 000 employés de l'administration publique, notamment des ministères, devraient quitter leurs postes, d'après un plan gouvernemental adopté mercredi. Une modification de la loi anti-tabac a fait débat à la Chambre des députés. La nouvelle législation qui interdit de fumer dans des restaurants, bars et cafés sera soumise au vote dans quelques mois.

Extradition d'un Suédois, soupçonné de terrorisme

La République tchèque pourra extrader vers les Etats-Unis le citoyen suédois d'origine libanaise Oussama Kassir, soupçonné d'avoir apporté un soutien matériel aux terroristes - tel est le verdict prononcé mercredi par la Cour municipale de Prague. Etant donné qu'Oussama Kasir a fait appel contre cette décision, son affaire sera réexaminée par la Cour supérieure de Prague, ainsi que par le ministre de la Justice.

Le hockey

Aux championnats mondiaux de hockey sur glace, qui commencent ce vendredi à Moscou, la sélection tchèque défendra les médailles d'argent qu'elle avait remporté l'année dernière. Elle disputera son premier match vendredi soir, contre la Biélorussie. Les hockeyeurs tchèques sont arrivés à Moscou jeudi après-midi.

Météo

Après une très belle journée ensoleillée, avec des températures diurnes autour de 24°C, ce vendredi sera marqué par une montée des températures jusqu'à 26 degrés. Le ciel sera clair sur l'ensemble du territoire. Ce vendredi est marqué dans le calendrier tchèque comme le jour de fête de Jaroslav.