Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

La République tchèque rend hommage à Boris Eltsine, mais le président Vaclav Klaus n'assistera pas à ses funérailles

Ni Vaclav Klaus ni Vaclav Havel, l'actuel et l'ancien président de la République, n'assisteront aux funérailles de Boris Eltsine, qui se tiendront ce mercredi à Moscou. Le premier président russe après la fin de l'URSS a été victime d'un arrêt cardiaque, lundi, à l'âge de 76 ans. Bien que Vaclav Klaus entame, jeudi, une visite officielle en Russie, son porte-parole a fait savoir qu'il ne se rendrait pas à l'enterrement, sans donner plus de précisions. Dans un télégramme de condoléance adressé à Vladimir Poutine, le chef de l'Etat a cependant écrit, je cite, que « Boris Eltsine restera pour lui et la République tchèque un des symboles de la chute du régime totalitaire en Russie et dans l'ensemble de l'Union soviétique », rejoignant ainsi les propos du Premier ministre Mirek Topolanek, qui a également envoyé un message de condoléance au président russe dans lequel il a ajouté que « Boris Eltsine occupe une place irremplaçable dans les relations tchéco-russes ». De son côté, le secrétaire de Vaclav Havel a indiqué que celui-ci n'avait pas été invité. Un représentant du gouvernement tchèque devrait cependant être présent aux funérailles.

Attentat contre la base militaire tchèque en Irak, mais pas de victimes

La base militaire tchèque située à Bassora, dans le sud de l'Irak, a été la cible d'une attaque aux missiles, lundi. La ministre de la Défense, Vlasta Parkanova, a toutefois indiqué qu'aucun des 98 soldats tchèques n'avait été blessé et qu'il n'était pas nécessaire de renforcer les mesures de sécurité. Le contingent tchèque est notamment chargé de la protection de la base des forces de la coalition internationale présente dans la région.

Le milliardaire Radovan Krejcir en détention préventive en Afrique du Sud en attendant son éventuelle extradition

Le milliardaire tchèque Radovan Krejcir restera en détention préventive en Afrique du Sud au moins jusqu'au 2 mai prochain. C'est ce qu'a décidé le tribunal de Johannesburg, selon la Télévision tchèque. Soupçonné de fraudes fiscales diverses et d'avoir commandité le meurtre d'un douanier en République tchèque, Radovan Krejcir s'était réfugié aux îles Seychelles après une fuite rocambolesque lors d'une perquisition de la police dans sa villa pragoise en septembre 2005. Disposant de la nationalité seychelloise après l'avoir achetée, son extradition dans son pays natal était jusqu'ici impossible, bien que les autorités des deux pays avaient signé un projet d'accord d'extradition des criminels et personnes recherchées par la police en février dernier. Le week-end dernier, la police sud-africaine a toutefois arrêté Radovan Krejcir à l'aéroport de Johannesburg. La République tchèque entend demander son extradition. Plus de détails dans la rubrique « Faits et événements ».

166 incidents recensés à la centrale nucléaire de Temelin depuis sa mise en service

Depuis sa mise en service il y a cinq ans, 166 incidents ont été recensés à la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du Sud, une des deux centrales installées sur le territoire tchèque. Aucun de ces incidents n'a toutefois eu de conséquences négatives pour la sécurité du personnel, sur la population vivant dans les environs ni même sur l'environnement. C'est du moins ce qu'ont affirmé, ce mardi, les représentants de la compagnie nationale d'électricité CEZ à l'occasion d'une conférence de presse. Rappelons que l'exploitation de la centrale de Temelin constitue un important point de discorde entre la République tchèque et l'Autriche, voisine d'une soixantaine de kilomètres.

2,3 millions de voyageurs, un record, ont transité par l'aéroport de Prague au cours du premier trimestre 2007

2,3 millions de voyageurs ont atterri ou transité par l'aéroport de Prague-Ruzyne au cours du premier trimestre de cette année, soit près de 16 % de plus que sur la même période en 2006. Au total, l'aéroport entend accueillir 12,2 millions de voyageurs en 2007, un chiffre record supérieur de 5 % à celui de l'an dernier. En Europe centrale, seul l'aéroport de Vienne est plus important avec environ un tiers de voyageurs supplémentaires.

Près de sept Tchèques sur dix contre l'installation du radar américain sur leur territoire

68 % des Tchèques sont contre l'installation d'un radar en République tchèque, dans le cadre du déploiement du bouclier américain de défense antimissile. C'est ce qui ressort du dernier sondage réalisé par le Centre pour l'étude de l'opinion publique. Un chiffre supérieur de sept points à l'enquête menée précédemment au mois de février. Par ailleurs, 77 % des personnes interrogées se déclarent favorables à l'organisation d'un référendum sur la question. En visite à Prague lundi, le chef de l'agence américaine de défense antimissile a déclaré que si la République tchèque refusait l'implantation du radar, les Etats-Unis s'adresseraient à un autre pays. Par ailleurs, le premier tour des négociations officielles entre Prague et Washington est prévu pour le mois de mai.

Une grande majorité de Tchèques ont une opinion négative de la culture politique dans le pays

Selon un autre sondage réalisé par le Centre pour l'étude de l'opinion publique et dont les résultats ont été publiés ce mardi, une grande majorité des Tchèques considère comme « mauvaise » la culture politique dans le pays. 70 % des 1046 personnes de plus de 15 ans interrogées n'apprécient pas le comportement des membres du gouvernement et 85 % celui des députés. Cette opinion négative de la scène politique s'est renforcée depuis 2005.

Foot - Championnat : le traditionnel derby pragois pour le Sparta

Le Sparta a battu le Slavia (1-0), lundi, dans le traditionnel derby pragois comptant pour la 23e journée du championnat de football. Cette victoire acquise devant les 20 000 spectateurs qui avaient rempli son stade de Letna permet au Sparta de retrouver la place de leader, avec un point d'avance sur le Slovan Liberec et son rival du Slavia.

Saut à skis : après sa spectaculaire chute, Jan Mazoch s'apprête à faire son retour

Bien que victime d'une lourde chute le 20 janvier dernier à Zokopane, en Pologne, qui avait provoqué une commotion cérébrale et fait craindre le pire, le sauteur à skis Jan Mazoch, âgé de 21 ans, entend cependant effectuer son retour sur les tremplins dès cette année. Le Tchèque, qui avait été placé dans un coma artificiel, a déclaré qu'il voulait revenir à la compétition afin que le public se souvienne de lui pour ses performances et non pas à cause de son accident.

Météo

Après une journée de mardi marquée par un temps variable, le soleil est de nouveau plus présent, mercredi, jour de la fête des Marek selon le calendrier tchèque. Les températures varient entre 19 et 23 °C pour les maximales. Le ciel devrait rester dégagé jusqu'en fin de semaine.