Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Manifestions de commémoration à Prague à l'occasion du 59e anniversaire du Coup de Prague

Une trentaine de personnes se sont réunies, ce dimanche, dans le centre de Prague, pour une cérémonie du souvenir à l'occasion du 59e anniversaire du Coup de Prague, événement marquant la prise du pouvoir par le Parti communiste en Tchécoslovaquie, le 25 février 1948. Le président du Sénat, Premysl Sobotka, était également présent. Il y a 59 ans, des étudiants avaient participé à une marche menant au Château de Prague pour manifester leur soutien au président de la République Edvard Benes. Sous la pression des Soviétiques et de Staline, celui-ci avait été contraint de démissionner et de laisser s'installer un gouvernement communiste dirigé par Klement Gottwald. A la suite de cette manifestation, de nombreux étudiants et professeurs avaient été persécutés.

La présidente de la Confédération des prisonniers politiques réclame l'interdiction du parti communiste

Toujours à l'occasion du 59e anniversaire du putsch communiste, qualifié de « Février victorieux » jusqu'à la chute du régime totalitaire en 1989, la présidente de la Confédération des prisonniers politiques a appelé à une interdiction du parti communiste. Devant environ 300 personnes, Nadezda Kavalirova a prononcé son discours depuis le balcon du palais Kinsky, sur la place de la Vieille-Ville, au même endroit où, en 1948, le Premier ministre communiste Klement Gottwald avait annoncé à la foule la prise du pouvoir. L'évêque Vaclav Maly, ancien dissident et grande figure de la Révolution de velours, a ensuite symboliquement purifié la place de la Vieille-Ville du mal et de la violence.

La commission chargée d'enquêter sur la collaboration des prêtres avec la StB rendra ses premiers résultats dans les prochains mois

La commission chargée de procéder à des recherches sur la collaboration des prêtres avec la Sécurité d'Etat (StB) de l'ancienne Tchécoslovaquie communiste devrait faire connaître les premiers résultats de son travail d'ici à six mois. C'est ce qu'a annoncé, dimanche midi, à la Télévision tchèque, le cardinal Miloslav Vlk, précisant que le groupe de travail composé de représentants de l'Eglise et d'archivistes du ministère de l'Intérieur était en train de se former. Cette commission, baptisée « Passé ouvert », doit faire la lumière sur le passé des relations qu'entretenaient certains membres du clergé avec la police politique communiste. Toutefois, le cardinal a expliqué que la majorité des prêtres ayant collaboré avec la Stb avaient déjà quitté leurs fonctions.

Rapport du Conseil de sécurité de l'Etat : la République tchèque devrait renforcer sa production d'énergie nucléaire

Selon un rapport du Conseil de sécurité de l'Etat, la République tchèque devrait augmenter sa sécurité énergétique en renforçant sa production d'énergie nucléaire. Pour cela, le rapport conseille notamment de construire plusieurs nouveaux réacteurs à la centrale nucléaire de Temelin ou dans d'autres localités, de prolonger la durée de vie de la centrale de Dukovany, ainsi que d'utiliser les technologies d'autres pays de l'Union européenne. Toujours selon ce rapport critiqué par le ministre de l'Environnement et leader du Parti des Verts, Martin Bursik, « en plus de la volonté de faire des économies, il convient de chercher des moyens permettant d'exploiter au mieux le potentiel limité des sources renouvelables, et surtout de renforcer la production d'énergie nucléaire ». Rappelons que le gouvernement s'est engagé dans son programme d'action à ne pas soutenir la construction de nouveaux réacteurs et l'extension des deux centrales nucléaires existantes.

Statistiques OCDE : la disparité des revenus en République tchèque reste une des plus faibles parmi les pays développés

La différence entre les salaires les plus élevés et les plus bas tend à croître en République tchèque ces dernières années, mais reste cependant une des moins importantes parmi les pays les plus développés au monde. Tel est le principal enseignement qui ressort des statistiques menées pour l'année 2006 par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). La République tchèque affiche un coefficient Gini de 0,26 (le coefficient Gini est le résultat d'un calcul servant à mesurer la disparité des revenus au sein de la population). Seuls le Danemark, la Suède, les Pays-Bas et l'Autriche possèdent un coefficient plus faible, tandis que la moyenne de l'ensemble des pays membres de l'OCDE est de 0,31. Selon les analystes, le résultat tchèque est la conséquence de quarante ans de socialisme et des gouvernements dirigés pendant huit ans par le Parti social-démocrate.

Mondiaux de ski nordique : deuxième médaille tchèque en ski de fond

La fondeuse Katerina Neumannova a offert, dimanche, une deuxième médaille à la République tchèque aux Championnats du monde de ski nordique qui se disputent actuellement à Sapporo, au Japon. La Tchèque a terminé deuxième de l'épreuve de poursuite (7,5 km en style classique + 7,5 km en libre) à cinq dixièmes de seconde du vainqueur, la Russe Olga Savialova.

Ski alpin - Coupe du monde : Sarka Zahrobska 6e du slalom de Sierra Nevada

Sarka Zahrobska, sacrée championne du monde de slalom la semaine dernière, s'est classée sixième du slalom de Sierra Nevada, en Espagne, épreuve comptant pour la Coupe du monde. La Tchèque a terminé à 1''25 du vainqueur, l'Autrichienne Marlies Schild.

Météo

Le ciel reste couvert, lundi, jour de la fête des Dorota selon le calendrier tchèque. Quelques averses sont attendues un peu partout dans le pays et des chutes de neige au dessus de 800 mètres. Les températures sont légèrement en baisse et varient entre -1 °C et 3 °C pour les minimales et entre 5 °C et 9 °C pour les maximales.