Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Mesures de sécurité à l'aéroport de Prague

Les mesures de sécurité mises en place par la police, à l'aéroport de Prague-Ruzyne suite à l'alerte d'un médium relative à une possible attaque terroriste restent maintenues, jusqu'à dimanche. Les policiers portent plus particulièrement attention aux vols au départ de destinations à risque. Mercredi après-midi, une femme médium, qui s'est présentée et a donné ses coordonnées, a téléphoné à la police pour les avertir de la menace d'une attaque terroriste. La police a fait savoir qu'elle ne pouvait sous-estimer aucun risque et a donc installé des mesures préventives. Une enquête est également menée sur la crédibilité de l'informatrice.

Critique du parti sociale-démocrate

Les représentants du parti social-démocrate (le CSSD) ont critiqué les activités du ministre de l'Intérieur Ivan Langer, dans le domaine de la sécurité, l'invitant à démissionner. Lors d'une conférence de presse, le chef du parti social-démocrate Jiri Paroubek a déclaré que l'opération à l'aéroport de Prague Ruzyne témoignait de l'incompétence du ministre. Lubomir Zaoralek a dénoncé par la même occasion le nouveau projet du ministre Langer, Le passé ouvert, qui a pour ambition d'améliorer l'accès aux documents des services de sécurité communiste. Zaoralek estime que l'on pourrait abuser du projet à des buts politiques.

Encourager la démocratie

Le Ministère des Affaires étrangères a choisi 17 projets en vue de soutenir les droits de l'homme et le développement de la société civile en Biélorussie, à Cuba, en Irak, en Géorgie, en Birmanie, en Serbie et en Moldavie. Le ministère a débloqué aux fins des projets qui veulent encourager la démocratie près de 20 millions de couronnes. La République tchèque a manifesté, à plusieurs reprises, son attitude critique à l'égard de la direction biélorusse officielle et du régime cubain de Fidel Castro.

Contre la xénophobie

Il est nécessaire de donner un cadre juridique commun à la lutte contre le racisme et la xénophobie. C'est ce qu'ont constaté les ministres de la Justice de l'Union européenne qui se sont réunis à Bruxelles. La République tchèque et les autres pays postcommunistes ont soutenu la proposition de l'Estonie qui souhaite que la disposition concerne aussi les régimes totalitaires, les régimes communistes y compris. La République tchèque a été représentée par Jiri Pospisil.

Les Ukrainiens, en Tchéquie

Prague a accueilli une conférence tchéco-ukrainienne consacrée aux problèmes concernant le séjour et l'emploi des Ukrainiens en République tchèque. L'accent a été mis sur la nécessité de la mise en valeur d'un accord sur l'emploi des étrangers entre la Tchéquie et l'Ukraine qui remplacerait celui qui avait expiré en l'an 2002. Un instrument efficace facilitant aux Ukrainiens de trouver un travail légal en Tchéquie fait pour l'instant défaut. Selon le Ministère de l'Intérieur, il y a la volonté du côté tchèque de conclure un tel accord.

Le chancelier autrichien se rendra à Prague

Le 27 février prochain, Prague accueillera le chancelier autrichien Alfred Gusenbauer. L'information sur cette visite officielle a été fournie par son porte parole, Stefan Pöttler. On s'attend à ce que les négociations du chancelier autrichien avec les représentants tchèques portent entre autres sur la centrale nucléaire de Temelin qui représente un point de litige entre les deux parties. D'autres détails de cette visite seront précisés la semaine prochaine.

Qui remplacera Spidla ?

Le Premier ministre Mirek Topolanek estime que Vlastimil Tlusty de l'ODS, ex-ministre des Finances, pourrait remplacer l'actuel eurocommissaire tchèque, Vladimir Spidla. Son mandat prendra fin en 2009. Les représentants des partis politiques d'opposition considèrent que cette réflexion ouvre d'ores et déjà la discussion sur le futur eurocommissaire tchèque. Vladimir Spidal, ex-Premier ministre tchèque, occupe ce poste depuis 2004.

Les mamelles de Tirésias à l'Opéra d'Etat de Prague

L'opéra Les mamelles de Tirésias de Francis Poulenc sera donné le 22 février, en première, à l'Opéra d'Etat de Prague. Ce jeudi, il a été présenté, lors d'une conférence de presse par le chef d'orchestre français Guillaume Tourniaire qui considère cette oeuvre comme l'un des meilleurs opéras comiques. Les rôles principaux seront chantés par des chanteurs tchèques et étrangers.

La grippe

L'épidémie de la grippe est apparue dans certaines localités du pays. Tandis que Prague demeure pour l'instant relativement épargnée, dans la région d'Usti nad Labem par exemple, dans le nord de la Bohême, les interventions chirurgicales ont dû être stoppées pour l'instant, en raison de la prolifération de la maladie. De nombreux cas de grippés se trouvent, aussi, en Bohême du sud.

Météo

Ce vendredi qui est marqué dans le calendrier tchèque comme le jour de fête de Miloslava, le ciel demeurera couverts, des précipitations et des chutes de neige en montagne sont également prévues. Les températures diurnes se situeront entre 3 et 6 degrés. Pendant le week-end, des éclaircies se feront plus nombreuses.