Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

La République tchèque a bloqué la hausse de la taxe sur la bière

La République tchèque a bloqué le projet de la Commission européenne d'augmenter le montant de la taxe de consommation sur la bière, à l'occasion de la réunion des ministres des Finances des Vingt-cinq qui s'est tenue, ce mardi, à Bruxelles. Le ministre tchèque Vlastimil Tlusty a déclaré que les Tchèques ne pouvaient pas accepter la hausse de la taxe minimum sur la bière car cela entraînerait une lutte concurrentielle entre la bière et le vin alors que la bière est un produit national et qu'un taux nul est appliqué sur les vins non pétillants au sein de l'UE. Mardi matin, le ministre tchèque est arrivé à la réunion avec deux fûts de bière décorés de drapeaux tchèques.

Les leaders des deux principaux partis se sont entendus sur la suite des négociations gouvernementales

Les leaders du Parti civique démocrate (ODS) et du Parti social-démocrate (CSSD), Mirek Topolanek et Jiri Paroubek, se sont entendus, ce mardi, pour que les deux partis négocient sur le contenu du programme d'une éventuelle coalition gouvernementale. Toutefois, tandis que le Premier ministre Mirek Topolanek entend inviter les chrétiens-démocrates (KDU-CSL) et les Verts à participer aux négociations, Jiri Paroubek n'est, lui, pas favorable à la présence des représentants de la formation écologique et envisage une coalition tripartite composée de l'ODS, du CSSD et du KDU-CSL.

Le président de la République a reçu le leader du Parti social-démocrate, Jiri Paroubek

Le président de la République a reçu le chef du Parti social-démocratie, Jiri Paroubek, mardi au Château de Prague, à la demande de ce dernier. Jiri Paroubek a informé Vaclav de la position actuelle défendue par son parti dans les négociations pour la formation d'un nouveau gouvernement. Au lieu d'une coalition à quatre partis à laquelle participeraient les Verts, projet présenté par le Premier ministre civique démocrate Mirek Topolanek, la social-démocratie propose un cabinet tripartite incluant le Parti chrétien-démocrate (KDU-CSL).

L'OCDE optimiste pour le proche avenir économique de la République tchèque, mais voit des risques à plus long terme

Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la République tchèque continuera de profiter d'une forte croissance économique pour les deux ans à venir, même si le taux devrait être un peu plus faible que les 6 % annoncés pour 2006. L'OCDE considère cependant qu'à plus long terme, la lenteur de la mise en place des réformes sociales et l'indiscipline en matière de gestion des finances publiques devraient freiner cette croissance.

L'abolition de visas pour les Tchèques possible d'ici à deux ans

Le Congrès américain pourrait supprimer d'ici à deux ans l'obligation de visa pour les Tchèques et les ressortissants des nouveaux pays membres de l'UE désireux de se rendre aux Etats-Unis. C'est ce qu'a annoncé, ce mardi, le ministre tchèque des Affaires étrangères Alexandr Vondra sur la base des déclarations allant dans ce sens faites ce mardi à Tallinn, en Estonie, par George Bush. Le président américain participe au sommet de l'Organisation du Traité d'Atlantique Nord (OTAN) qui s'est ouvert mardi soir à Riga, en Lettonie.

Hausse du prix de l'électricité et baisse du prix du gaz à partir de janvier 2007

L'Office de régulation énergétique a annoncé que le prix du gaz baissera en moyenne de 4,2 % à partir de janvier prochain, tandis que le prix de l'électricité augmentera parallèlement de 7,9 %. L'importante demande de courant en Europe est la cause principale de cette hausse. Les experts estiment que cette tendance devrait se poursuivre dans les prochaines années.

Début des travaux de reconstruction de la Gare centrale à Prague le 14 décembre

La reconstruction prévue depuis plusieurs années de la Gare centrale de Prague débutera le 14 décembre prochain. Les travaux, qui transformeront la vieille gare en un centre de vie moderne avec différents commerces et services, devraient durer cinq ans et seront réalisées en quatre étapes successives. Le montant du projet a été estimé à un milliard de couronnes (environ 35,7 millions d'euros).

L'histoire des relations tchéco-russes et tchéco-soviétiques traitée par les historiens des deux pays

Des historiens russes et tchèques participent jusqu'à la fin de la semaine, à Prague, à une conférence consacrée à l'histoire des relations tchéco-russes et tchéco-soviétiques. Le forum, organisé en collaboration par l'Institut historique de l'Académie des sciences de République tchèque et la Commission tchéco-russe des historiens et des archivistes, permettra, entre autres, d'aborder la persécution des citoyens tchécoslovaques dans les goulags soviétiques ou encore d'étudier des archives soviétiques inconnues relatives au Printemps de Prague en 1968.

Météo

Le ciel reste très couvert sur l'ensemble du territoire, mercredi, jour de la fête des Zina selon le calendrier tchèque. Le soleil ne fera que de très faibles apparitions, mais les températures sont supérieures aux normales saisonnières puisqu'elles se situent entre 4 °C et 8 °C pour les minimales et entre 7 °C et 11 °C pour les maximales l'après-midi.