Infos

r_2100x1400_radio_praha.png

Mirek Topolanek chargé de la formation du nouveau cabinet

Le président de la République, Vaclav Klaus, a officiellement chargé Mirek Topolanek, chef du Parti civique démocrate (ODS), parti de droite sorti victorieux des élections législatives du week-end dernier, de la formation du nouveau gouvernement tchèque. Le chef de l'Etat a également convoqué la première session de la Chambre des députés renouvelée, pour le 16 juin prochain.

L'ODS négocie avec les chrétiens-démocrates et les Verts

Le président de l'ODS, Mirek Topolanek, a entamé des négociations pour la formation d'une coalition gouvernementale centre-droite avec le parti chrétien démocrate (KDU-CSL) et le Parti des Verts (SZ). Or, les trois partis en question n'auront pas de majorité claire au futur Parlement. « Nous mènerons des négociations avec tous les partis parlementaires, à l'exception des communistes, afin de trouver un soutien au nouveau gouvernement », a déclaré le chef de l'ODS, à l'issue de la réunion du conseil exécutif du parti.

Les Verts s'interrogent sur leur orientation

Prêt à participer aux consultations sur le futur gouvernement, Le Parti des Verts, doté de 6 mandats à la Chambre des députés, reste tout de même divisé sur la question de son orientation. Les Verts doivent se profiler et décider de leur éventuelle participation au gouvernement, lors de leur réunion, le 10 juin prochain.

Le CSSD propose un gouvernement d'experts

Le parti social-démocrate (CSSD) du Premier ministre Jiri Paroubek rentre dans l'opposition. Sa direction propose de former un gouvernement composé d'experts sans parti, une idée aussitôt rejetée par l'ODS.

L'Union de la liberté sans président

Le vice-Premier ministre et ministre de la Justice, Pavel Nemec, a démissionné de la présidence de l'Union de la liberté-Union démocrate (US-DEU). Soutenu par 0,3% des électeurs, ce petit parti libéral, membre de la coalition tripartite sortante, n'est pas entré au Parlement. Le ministre sortant de la Défense, Karel Kühnl, a quitté, quant à lui, sa fonction du vice-président de l'Union de la liberté.

Commémoration du massacre de la place Tiananmen

A Prague, les activistes d'Amnesty International en République tchèque se sont réunis, en fin d'après-midi, devant l'ambassade de Chine, pour commémorer les victimes du massacre de la place Tiananmen. Le 4 juin, 17 ans se sont écoulés depuis l'écrasement de cette révolte étudiante.

Météo

Le temps reste très nuageux. La nuit, les températures peuvent tomber à 3°C. Dans la journée de mardi, elles seront comprises entre 13°C et 17°C.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture