Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Frappes iraniennes : pas de blessés chez les soldats tchèques basés en Irak

Tous les soldats tchèques basés en Irak sont sains et saufs a fait savoir ce mercredi matin, la porte-parole de l’Etat-major tchèque, Magdalena Dvořáková, après les frappes de Téhéran sur deux bases militaires américaines à Aïn Al-Assad et Erbil. Aucun soldat tchèque ne se trouvait sur ces bases visées, a ajouté le porte-parole du ministère de la Défense, Jan Pejšek.

La République tchèque n’envisage pas, pour l’heure, de retirer ses soldats d’Irak, a affirmé ce mercredi le Premier ministre Andrej Babiš (ANO), confirmant les informations de l’Etat-major et du ministère de la Défense.

Une quarantaine de soldats tchèques est actuellement en mission dans le pays dans le cadre de la mission de l’OTAN. L’Armée tchèque est présente en Irak depuis plusieurs années, notamment pour l’entraînement des pilotes irakiens des avions tchèques d’attaque au sol L-159. Deux autres équipes composées de spécialistes des armes chimiques et de policiers militaires opèrent également sur place.

Funérailles de la femme politique et activiste Táňa Fischerová

Ce mercredi se sont déroulées au cimetière de Strašnice, à Prague, les funérailles de l’ancienne actrice, écrivaine, femme politique et activiste, Táňa Fischerová, décédée le 25 décembre dernier des suites d’une longue maladie, à l’âge de 72 ans. Ses amis et collaborateurs de longue date prévoient également une soirée du souvenir prévue le 15 janvier prochain à la Malostranská beseda, à Prague.

Après avoir siégé à la Chambre des députés entre 2002 et 2006 en tant qu’indépendante, elle s’était présentée à l’élection présidentielle en 2013, la première organisée au suffrage universel direct en République tchèque. Elle avait alors terminé septième. Mère d’un garçon gravement handicapé, Táňa Fischerová a ensuite consacré durant toute sa vie beaucoup de son énergie aux personnes malades et dans le besoin.

Centenaire de la fondation de l’Eglise hussite tchécoslovaque

Ce mercredi, 100 ans se sont écoulés depuis la fondation de l’Eglise hussite tchécoslovaque. Suite à l’accession à l’indépendance de la Tchécoslovaquie en 1918, l’Eglise catholique avait perdu de son influence, notamment en raison de ses liens et de son soutien à la monarchie des Habsbourg. C’est d’une fraction réformatrice du clergé tchécoslovaque qu’est né ce qui s’appela jusque dans les années 1970 Eglise tchécoslovaque, demandant entre autres que la messe soit célébrée en tchèque, que le célibat devienne volontaire, que l’Eglise accepte davantage les connaissances scientifiques, que la communion soit donnée à tous les croyants sous les deux espèces.

Rebaptisée Eglise hussite tchécoslovaque en 1971, elle représentait dans l’entre-deux-guerres le deuxième plus important groupe de croyants dans le pays, avec plus d’un million et demi de membres s’en revendiquant lors d’un recensement en 1921. Aujourd’hui elle compte environ 40 000 membres.

L’agresseur de Petra Kvitová condamné à onze ans de prison en appel

Accusé de l’agression au couteau de la joueuse de tennis Petra Kvitová à son domicile en décembre 2016 qui avait valu à cette dernière une grave blessure à la main gauche, Radim Žondra a été condamné ce mercredi à onze ans de prison fermes en appel par le Tribunal supérieur d’Olomouc (Moravie). Il s’agit là d’une peine plus sévère qu’en mars dernier, où il avait été condamné à huit ans par le Tribunal régional de la ville de Brno.

Les délits qui lui étaient reprochés l’an dernier étaient violence volontaire aggravée et violation de domicile. Ce mercredi, la cour d’Olomouc a requalifié ses délits et augmenté la durée de sa peine en conséquence. Radim Žondra avait été arrêté et mis en détention en mai 2018, à la suite d'une dénonciation anonyme. Il avait ensuite été identifié par la double vainqueur de Wimbledon. A l’annonce du verdict, il a une nouvelle fois clamé son innocence et demandé le renvoi de son dossier au Tribunal régional. Pour la cour d’appel d’Olomouc, sa culpabilité ne fait toutefois aucun doute.

Avant les JO de Tokyo, l’athlète tchèque Barbora Špotáková change d’entraîneur

Double championne olympique et double championne du monde, spécialiste du lancer de javelot, l’athlète tchèque Barbora Špotáková a décidé de changer d’entraîneur, à quelques mois du début des Jeux olympiques de Tokyo. La recordwoman du monde de la discipline a annoncé que l’entraîneur qui remplacerait Rudolf Černý serait désormais Jan Tylč, qui a déjà entraîné le lanceur de poids Tomáš Staněk.

« Je cherche une nouvelle impulsion qui puisse me motiver avant les JO. Nous avons longtemps travaillé ensemble, avec Rudolf Černý, et j’ai commencé à avoir des doutes sur ce que cette collaboration pourrait correspondre à mon objectif. Celui-ci est évidemment de réussir les JO, » a expliqué l’athlète de 38 ans.

La dentelle de Vamberk et les fêtes d’Uherské hradistě, classées au patrimoine immatériel de la République tchèque

Le ministère de la Culture a classé la dentelle de Vamberk et les fêtes de la région d’Uherské hradistě sur la liste du patrimoine immatériel de la République tchèque, un premier pas pour un éventuel classement sur la prestigieuse liste de l’UNESCO.

La ville de Vamberk est connue pour sa production de dentelle depuis le XVIIe siècle, la première école enseignant sa confection ayant été ouverte en 1899.

Depuis plusieurs années, la région d’Uherské hradistě et le Musée de la Slovaquie morave s’efforce depuis plusieurs années de faire classer les fêtes de village de la région. Ces fêtes sont à la fois des célébrations liées au christianisme mais aussi à l’abondance. Sans dates fixes, elles se déroulent en général le jour de la fête du patron de l’église locale.

Météo

Jeudi, jour de fête des Vladan et Valtr, grisaille et pluie devraient être au rendez-vous, de concert avec une légère remontée des températures : 7 ºC en moyenne pour les maximales.

Verglas et brouillard givrants sont toutefois de mise dans les régions montagneuses où les températures restent en-dessous de 0 ºC pour la journée ce mercredi, une alerte des services météo qui est valable au moins jusqu’à jeudi matin. Sont concernées les régions Hradec Králové, de Liberec, de Moravie-Silésie et de Zlín.