Infos du jour

r_2100x1400_radio_praha.png

Les sociaux-démocrates célèbrent la Fête du Travail sur l''île Střelecký

Le parti social-démocrate, actuellement première force politique de la coalition gouvernementale au pouvoir en République tchèque, célèbre ce premier mai la journée internationale des travailleurs. A cette occasion, une centaine de militants se sont rassemblés ce jeudi matin sur l'île Střelecký, en plein coeur de Prague. Parmi eux, Bohuslav Sobotka, le Premier ministre et leader de la social-démocratie, qui a dressé un bilan de ses cent premiers jours à la tête du pays et évoqué les élections européennes qui se dérouleront en République tchèque les 23 et 24 mai. Le chef du gouvernement et ses troupes souhaitaient commémorer les premières manifestations ouvrières du Premier mai, qui eurent lieu à Prague en 1890 sur l'île Střelecký.

Plusieurs centaines de communistes réunis pour la Fête du Travail

Comme les sociaux-démocrates, le parti communiste (KSČM) a fêté la journée internationale des travailleurs en ce premier mai. Plusieurs centaines de sympathisants de cette formation se sont réunis ce jeudi au parc des expositions de Prague, dans le quartier d'Holešovice. Les festivités ont débuté vers neuf du matin avec la diffusion de la "Chanson du travail", un chant communiste. A la tribune installée pour l'occasion, la député Marta Semelová a fustigé le capitalisme coupable d'accroître la pauvreté et la violence en République tchèque et dans le monde. S'est également exprimé Milouš Jakeš, ancien secrétaire général du parti communiste tchécoslovaque (KSČ) à la fin des années 1980. Le parti communiste a aussi profité de cette journée, à l'image de différents partis de droite comme de gauche, pour présenter ses candidats et son programme dans l'optique des élections européennes des 23 et 24 mai.

Liberté de la presse : la République tchèque onzième en Europe selon l'ONG Freedom House

Selon un rapport rendu public ce jeudi de l'organisation non gouvernementale américaine Freedom House, le niveau de la liberté de la presse n'a jamais été aussi bas dans le monde depuis dix ans. Dans le classement des "pays libres", la République tchèque arrive à la 27eme position et s'est fait dépassé par dix Etats depuis le précédent rapport. Au niveau européen la République tchèque est classée onzième. Freedom House est une organisation fondée en 1941, d'abord pour lutter contre le nazisme, puis pour promouvoir la démocratie et les libertés. En partie financée par le gouvernement américain, elle a été critiquée pour être un instrument au service de la politique étrangère des Etats-Unis.

Un supermarché de Český Těšín aurait vendu des lasagnes contenant de la viande de cheval

Un supermarché Billa de la ville de Český Těšín, en Moravie-Silésie, aurait vendu des lasagnes contenant de la viande de cheval en place de la viande de boeuf annoncée sur l'emballage. C'est la Télévision tchèque qui a révélé cette information mercredi, s'appuyant sur les travaux de l'Inspection agricole et alimentaire publique(SZPI). Le reportage précise que le produit vendu était de surcroît périmé et provenait d'un lot d'articles interdits au début de l'année passée. Le scandale alimentaire de la viande de cheval présentée comme de la viande de boeuf a débuté en janvier 2013 en Irlande et en Grande-Bretagne. Finalement, c'est toute l'Europe qui a été confrontée à ce problème et la République tchèque n'a pas fait exception. Le magasin Billa incriminé s'expose à une amende de l'ordre de plusieurs centaines de milliers de couronnes. (100 000 couronnes représentant environ 3 600 euros).

Action à Rotterdam de Greenpeace contre l'exploitation de pétrole dans l'Arctique

Pour protester contre l'exploitation du pétrole dans l'Arctique, près de 80 militants de l'organisation Greepeace, parmi eux deux Tchèques, ont tenté d'empêcher la livraison de pétrole dans le port de Rotterdam. Les hydrocarbures proviennent d'une nouvelle plateforme pétrolière du russe Gazprom en Arctique. La police néerlandaise, considérant que les écologistes n'ont pas respecté leur engagement de ne pas interférer physiquement avec le pétrolier russe, est intervenue pour que le navire puisse arriver à bon port. L'organisation Greenpeace est opposée au forage dans la mer Arctique, pratique qui pourrait y bouleverser un écosystème déjà fragile.

Zdeněk Hazdra prend ses fonctions de directeur de l'Institut pour l'étude des régimes totalitaires

Le nouveau directeur de l'Institut pour l'étude des régimes totalitaires (ÚSTR) Zdeněk Hazdra a pris ses fonctions ce jeudi. Durant son mandat de cinq ans, il veut encourager les travaux de recherche de qualité. Celui qui était jusqu'alors directeur adjoint a annoncé qu'il ne comptait pas apporter une révolution mais qu'au contraire, les réformes de l'institution seraient progressivement mises en place. Zdeněk Hazdra souhaite surtout faire en sorte de renforcer l'indépendance de l'ÚSTR vis-à-vis des pouvoirs politiques. Créé en 2008 sur le modèle d'organisations similaires, l'Institut pour l'étude des régimes totalitaires doit permettre l'étude scientifique des périodes de l'occupation nazie et de la Tchécoslovaquie communiste, tout en préservant la mémoire des victimes de ces deux régimes.

Prague : le mémorial dédié à Václav Havel dévoilé ce jeudi

Un mémorial dédié à Václav Havel a été dévoilé ce jeudi sur la place Maltézské dans le quartier de Malá Strana à Prague. Il s'agit d'une table circulaire et de deux chaises de bois, un mémorial censé symboliser une invitation à la réflexion et au débat, dans l'esprit de l'ancien président tchécoslovaque et tchèque. Lors de la cérémonie d'inauguration, le leader de la formation conservatrice TOP 09, Karel Schwarzenberg a déclaré qu'à l'heure où le gouvernement tchèque renonçait à la défense des droits de l'homme dans ses relations avec la Chine pour mieux développer le commerce avec ce pays, il était plus important que jamais de faire valoir les principes de Václav Havel. Des mémoriaux similaires ont également été dévoilés à Dublin en Irlande et à Georgetown aux Etats-Unis.

Météo

Vendredi, les Zikmund sont à l'honneur du calendrier tchèque. Côté météo, le ciel tchèque est couvert sur une large moitié nord-ouest avec localement des risques d'averses et d'orages. Les températures maximales vont de 16 à 20 °C en Bohême, à l'ouest du pays, et de 20 à 24 °C en Moravie et en Silésie, à l'est de ce même pays.