Jan Kavan n'a pas exclu le contact d'un Tchèque avec le réseau de ben Laden

r_2100x1400_radio_praha.png

Aucune source crédible n'a confirmé l'information en provenance des services de renseignement russes selon laquelle des Tchèques auraient travaillé pour le réseau terroriste d'Oussama ben Laden. Néanmoins, le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, n'a pas exclu qu'un Tchèque avait autrefois passé par des bases de ben Laden.

Aucune source crédible n'a confirmé l'information en provenance des services de renseignement russes selon laquelle des Tchèques auraient travaillé pour le réseau terroriste d'Oussama ben Laden. Néanmoins, le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, n'a pas exclu qu'un Tchèque avait autrefois passé par des bases de ben Laden. Jan Kavan l'a déclaré à New York, dans le cadre de sa visite officielle aux Etats-Unis. Le Tchèque qui aurait été, dans le passé, en contact avec des milieux afghans suspects, ne se trouvait pas, ces dernières semaines, dans des camps d'entraînement afghans, confirment les ministères tchèques des Affaires étrangères et de l'Intérieur.