Journées des seniors

r_2100x1400_radio_praha.png

La Journée internationale des séniors, ce lundi, a fait démarrer les dixièmes " Journées des séniors "à Prague. Une occasion pour Alena Gebertova d'informer de certaines possibilités pour les personnes âgées en République tchèque.

La population tchèque vieillit irrésistiblement. Les personnes de plus de 65 ans représentent environ 14% des habitants de la République tchèque. Le taux de la natalité est en baisse, depuis de longues années déjà. Les démographes sonnent l'alarme mais tout indique, pour l'instant, que les jeunes Tchèques n'ont pas très envie de procréer de façon à ce que la reproduction naturelle soit assurée pour les prochaines années. Ainsi, les personnes âgées constituent une catégorie très importante au sein de la population tchèque, une tendance qui s'approfondira encore à l'avenir.

Quelles sont les conditions de vie des personnes âgées en République tchèque que l'on aime parfois appeler les séniors ? Cinq pour cent d'entre elles seulement vivent dans des maisons de retraite. La raison principale en est que leur nombre à l'échelle nationale est toujours insuffisant. Il existe aussi des établissements de soins spéciaux pour les personnes âgées. Les autres vivent, tant bien que mal, chez eux. Les loyers ayant considérablement augmenté ces dernières années, ce sont surtout les personnes solitaires qui se heurtent, de ce fait, à de graves problèmes financiers. La situation des retraités qui partagent leur appartement avec leurs familles est naturellement bien plus facile, du moins sur le plan financier... Côté loisirs, beaucoup a été fait, ces dernières années, pour que les personnes âgées ne se sentent pas marginalisées. Elles peuvent étudier dans des universités dites de troisième âge, elles peuvent se rencontrer dans des centres spéciaux, fréquenter différents cours, pratiquer du sport, etc. Ceci dit, beaucoup reste encore à faire pour les personnes âgées, dans une société dans laquelle le " jeunisme " est aujourd'hui l'impératif du jour, comme on le voit d'ailleurs, aussi, dans d'autres pays d'Europe.