Karel Vas et son livre sur la juridiction tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

En juin dernier, un procès a été ouvert contre Karel Vas, ancien procureur communiste dans les années cinquante, responsable de la condamnation à mort, lors d'un procès politique, du général Heliodor Pika, diplomate, légionnaire de la Première Guerre mondiale, officier de l'Armée tchécoslovaque et titulaire d'une trentaine de croix et de décorations militaires. Pika a été exécuté, le 21 juin 1949, pour crime contre l'Etat et espionnage au service des puissances occidentales. Karel Vas, 85 ans, a été accusé d'avoir mis en scène le procès politique contre Heliodor Pika, et condamné à sept ans de prison. Cette décision étant non exécutoire, parce que son avocat a interjeté appel, Karel Vas a pu présenter, mercredi à Prague, son livre ou plutôt un cahier très mince, intitulé Ma persécution dans l'Etat de droit ou L'excursion mémorable dans la juridiction tchèque dans les années cinquante du XXe siècle. Aujourd'hui encore, l'ancien procureur Vas est convaincu que Pika avait commis une trahison. Il dit avoir été contre la peine capitale et que Pika «avait mérité« quinze ans de prison, conformément à la législation de l'époque.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture