La campagne contre l'énergie nucléaire continue

r_2100x1400_radio_praha.png

La campagne contre l'énergie nucléaire continue en République tchèque. On lit en première page du quotidien Mlada fronta Dnes que les centrales nucléaires vont encore nécessiter d'autres investissements. La société propriétaire des centrales, CEZ, va devoir payer encore une autre Temelin, lit-on dans l'article, allusion à la centrale nucléaire sur le point d'être mise en marche, et dont il est rappelé qu'elle a coûté 100 milliards de couronnes, soit l'équivalent d'un peu plus de 18 milliards de FF.

La campagne contre l'énergie nucléaire continue en République tchèque. On lit en première page du quotidien Mlada fronta Dnes que les centrales nucléaires vont encore nécessiter d'autres investissements. La société propriétaire des centrales, CEZ, va devoir payer encore une autre Temelin, lit-on dans l'article, allusion à la centrale nucléaire sur le point d'être mise en marche, et dont il est rappelé qu'elle a coûté 100 milliards de couronnes, soit l'équivalent d'un peu plus de 18 milliards de FF.

Le journal cite la centrale nucléaire de Dukovany, au sud de Brno, en précisant qu'elle coûtera, lors des neuf prochaines années, 20 milliards de couronnes. Toute une série de dépenses concernant le stockage et le combustible nucléaire sont évaluées à 100 milliards de couronnes, que l'Etat devrait débourser dans les années à venir.

Le journal rappelle la position des adversaires du nucléaire qui, se référant à l'expérience occidentale, soutiennent que l'énergie nucléaire est bon marché à première vue seulement.

author: Omar Mounir
lancer la lecture