La carte-médicament électronique révolutionne les services pharmaceutiques de la ville de Vsetin

Les pharmacies de la ville de Vsetin, en Moravie du nord, ont décidé de mieux protéger leurs clients contre les risques d'interaction des médicaments qu'elles leur délivrent sur ordonnance ou même qui sont en vente libre. Comment ?

Vous pouvez être alergique à certains médicaments, d'autres peuvent, lorsqu'ils sont administrés en commun, créer une réaction dangereuse voire mortelle, dans certains cas. Pour parer à de telles situations, les pharmaciens de Vsetin ont lancé des cartes électroniques qui enregistrent tous les médicaments prescrits à leurs clients y compris leur posologie. Le pharmacien est donc en mesure de mettre en garde un client contre l'achat ou l'utilisation d'un médicament qui lui serait contre-indiqué. Le client n'a qu'à présenter sa carte électronique et l'ordinateur de la pharmacie analyse les données grâce à un programme spécial. Comme l'explique le médecin-chef du service hématologique de l'hôpital de Vsetin, Karel Srovnalik, les risques d'interaction de divers médicaments peuvent être dangereux :

« Je reçois des patients qui prennent des médicaments contre la coagulation. De l'héparine par exemple, qui a fait beaucoup de bruit dans les médias, ces derniers temps. Dans certains cas, il suffit d'un comprimé d'aspirine pour déclencher une hémorragie importante ou même, au pire, causer le décès du patient. »

Jusqu'à maintenant, les pharmacies de Vsetin ont distribué 500 cartes électroniques. Elles sont prêtes à en fournir d'autres à toutes les personnes intéressées. Une petite révolution dans les services pharmaceutiques, certes, mais certaines voix affirment déjà que l'enregistrement des données sur les médicaments utilisés par un patient est une atteinte aux droits de l'individu, et une violation du secret médical. Peut-être, rétorquent les partisans de la carte-médicament électronique, mais n'est-ce pas dans l'intérêt de ce même individu ? D'autres pharmaciens seraient prêts à suivre l'exemple de leurs collègues de Vsetin.