« La chapelle Sixtine » est la publication la plus chère jamais vendue en République tchèque

Photo: Euromedia Group

La publication la plus chère jamais vendue en République tchèque jusqu’à présent est l’ouvrage intitulé « La chapelle Sixtine». Publié à l’initiative des Musées du Vatican, cet ouvrage de trois tomes, pesant 30 kg chacun, est désormais accessible sur le marché tchèque pour la « modique » somme de 300 000 couronnes, soit près de 11 000 euros.

Photo: Euromedia Group
L’ouvrage unique « La chapelle Sixtine » présente une documentation minutieuse et exceptionnelle de l’ensemble des fresques de la chapelle Sixtine, un des joyaux historiques et culturels du Vatican. Les auteurs de cette publication collective ont photographié les moindres détails de chaque fresque de la chapelle sur une durée totale de trente-sept ans. Par le biais de cette publication, les Musées du Vatican comptent ainsi collecter les fonds nécessaires pour la rénovation de la chapelle. Les noms des acheteurs des trois tomes s’ajouteront à la liste des donateurs, de quoi attirer le public. Directeur marketing de la société Euromedia Group qui présente la publication sur le marché tchèque, Zdeněk Novák précise :

« Les Musées du Vatican réserveront une partie des ventes de la publication à la rénovation de la chapelle Sixtine. Les nouveaux propriétaires de l’ouvrage gagneront notamment une visite individuelle de la chapelle, et ce en compagnie d’un guide professionnel et en dehors des heures d’ouverture habituelles. »

Photo: Euromedia Group
De quoi attirer les amateurs d’art, car s’il n’existe que 1 999 exemplaires disponibles dans le monde entier, il n’y en aura qu’une centaine sur le marché tchèque. Et sachant que le caractère rare et unique d’un ouvrage lui est notamment attribué en fonction du nombre d’exemplaires disponibles sur le marché, moins il y a de copies, plus le public est intéressé. Mais face au prix élevé de l’ouvrage, cette publication hors du commun ne semble être destinée qu’aux grands amateurs d’art ou à des investisseurs. Selon le président de l’Association des libraires et des éditeurs tchèques, Martin Vopěnka, les éditions modernes des livres sont de plus en plus tendance, et toujours davantage recherchées par le grand public :

« Les ventes de certains livres anciens, datant par exemple du XVIe siècle, sont actuellement en train de stagner, en dépit du fait qu’il ne sera plus jamais possible de les réimprimer. A l’inverse, ces nouvelles éditions gagnent en popularité et leur prix est même plus élevé que le prix des ouvrages vieux de 400 ou 500 ans. »

La chapelle Sixtine, photo: Antoine Taveneaux, CC BY-SA 3.0 Unported
Jusqu’à présent, le livre le plus cher jamais vendu dans le monde a été le livre des Psaumes. Avec seulement onze exemplaires existants dans le monde, l’ouvrage du XVIe siècle a été vendu aux enchères à New York pour la somme de 340 millions de couronnes, soit près de 12,5 millions d’euros. Précisons encore que « La chapelle Sixtine », la publication la plus chère jamais vendue jusqu’à présent en République tchèque, ne peut être achetée qu’en ligne : www.luxusniknihovna.cz.