La CSSD a choisi ses têtes d'affiche pour les élections législatives

Petra Buzkova, la «première dame de la CSSD », photo: CTK

A l'issue des conférences régionales du parti des sociaux-démocrates, tenues ce week-end , on connaît les noms des représentants qui seront en tête d'affiche pour les prochaines élections législatives. Les conférences ont d'ailleurs apporté plusieurs surprises. Par Alena Gebertova.

Les prochaines élections législatives en République tchèque auront lieu en juin prochain. Pour les partis politiques, l'heure n'est pas donc, encore, à la campagne électorale, mais au choix des meilleurs candidats. A l'instar d'autres partis, ce sont les sociaux-démocrates, vainqueurs des dernières législatives, qui ont nommé leurs têtes d'affiche, lors de leurs conférences régionales.

Leurs résultats une fois connus, on peut constater une chose : le parti social-démocrate, parti actuellement au pouvoir, mise dorénavant sur la jeunesse et sur des politiciens qui ne se sont pas encore imposés dans la haute politique. « La nouvelle politique de la social-démocratie a besoin de visages nouveaux », dit l'un des élus, le jeune Jaroslav Tvrdik, ministre de la Défense récemment nommé, dont la cote de popularité ne cesse de monter. La popularité de Jiri Rusnok, ministre des Finances, nommé récemment, lui aussi, ne fait que confirmer la tendance entamée...

Petra Buzkova, la «première dame de la CSSD », photo: CTK
A la tête des candidats de Prague se trouve Petra Buzkova, celle qu'on aime appeler la «première dame de la social-démocratie tchèque ». Politicienne de charme, très populaire dans le pays, elle aura à affronter dans la capitale tchèque des adversaires de droite de taille : Vaclav Klaus du Parti civique démocrate, l'ODS, et Hana Marvanova, présidente de l'Union de la liberté... La lutte pour les positions sur les listes des candidats régionaux a eu aussi ses grands perdants. Parmi eux, il faut mentionner en premier lieu les membres du gouvernement Zeman, Jaromir Schling, ministre des Transports, et Petr Lachnit, ministre de l'Aménagement territorial.

Le président du parti social-démocrate, Vladimir Spidla, lui, se déclare satisfait des résultats des conférences régionales. Il déclare : «Ce sont les plus fortes personnalités de la sociale-démocratie qui ont été choisies ».