La fin d'un milliardaire tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Viktor Kozeny, présumé avoir gagné par escroquerie 300 millions de livres lors de la privatisation par coupons en 1993, alors qu'il n'avait que 29 ans, est maintenant sans le sou. De plus, il y a deux semaines que sa femme a divorcé.

Viktor Kozeny, un des hommes les plus riches du monde, a acheté en 1998 une maison au compositeur Lloyd Webber, et cette maison est aujourd'hui tout à fait en ruines. Sa principale société commerciale a fait faillite et la police est en train de faire une enquête sur la perte de capitaux énormes. Il faut aussi dire que Viktor Kozeny doit au moins 130 millions de livres à ses nombreux créanciers.

« C'est très dur. Mes avions, mes soirées, ma femme, tout est perdu », déclarait Viktor Kozeny au Sunday Times. Ce journal mentionne aussi qu'il est très rare de gagner et de perdre autant si rapidement. Peut-être que Kozeny a fait une erreur en se faisaint des ennemis parmi les quelques hommes les plus riches du monde.