La gloire de la Bohême baroque

r_2100x1400_radio_praha.png

Inauguration solenelle, ce vendredi à vingt heures, au couvent Saint-Georges, à Prague, d'une exposition qui fera époque. Détails par Alain Slivinsky.

« Soixante années de recherches réalisées par trois générations, de longs mois d'activités intensives, quinze jours vécus dans la plus pure folie »... C'est ainsi que l'on caractérise ce qui a précédé l'inauguration de cette monumentale exposition intitulée « La gloire de la Bohême baroque », le père spirituel et d'administrateur général de celle-ci, Vit Vlnas. L'exposition a été préparée par la Galerie nationale de Prague, et se déroulera, pendant six mois, sous l'égide du président de la République, Vaclav Havel. Que peut-on voir à cette exposition que je vous recommande expressément de visiter, si vous venez à Prague ? Plus de 1 600 oeuvres originales, car elle ne présente que des originaux. Elles proviennent surtout des collections de la Galerie nationale, mais ont été aussi prêtées par 165 autres collections de six pays étrangers. Le baroque ne fut pas toujours apprécié en Bohême. Le nationalisme du 19ème siècle le condamna en tant que manifestation de l'époque des ténèbres. La première exposition représentative, Le Baroque pragois, eut lieu, seulement, en 1938 ! La gloire de la Bohême baroque est une exposition différente ; elle présente le baroque non pas d'une manière chronologique, mais sous forme de compositions historiques, reflètant les idées ou les courants dans la société. On peut dire qu'il s'agit de cinq expositions : Les triomphes du baroque - à la Galerie des tableaux du Château de Prague, La puissance baroque - au couvent Saint-Georges, Les fêtes du baroque - au manège Wallenstein, La vie et la mort dans le baroque - au palais Kinsky, Les trésors du baroque - au sous-sol du palais Kinsky. L'exposition fermera ses portes le 28 octobre. Un fait intéressant : étant donné la fragilité des originaux exposés, certains seront changés deux fois.

J'ajoute, à l'information précédente, que la Galerie nationale a préparé une présentation de l'exposition sur la Bohême baroque également à l'étranger, par l'intermédiaire des Centres tchèques. Depuis ce mercredi, le Centre tchèque à Paris expose 45 photographies de Vladimir Uher saisissant l'architecture baroque tchèque. A noter que l'an prochain, les plus célèbres oeuvres du baroque tchèque seront présentées en France dans le cadre de la Saison tchèque.