La musique de la Prague baroque

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

La Prague baroque est inimaginable sans la musique. Elle retentissait dans des églises mais aussi dans des palais, des maisons bourgeoises et des jardins. C’est à la musique pragoise qu’est consacré le disque intitulé « La musique de la Prague baroque (IIe tome) ». L’ensemble Collegium Marianum qui a enregistré ce disque, est composé de jeunes interprètes jouant d’instruments historiques ou de leurs copies.

Le répertoire de l'ensemble Collegium Marianum est le fruit d’intenses travaux de recherches dans des archives, recherches qui ont fait émerger de l’oubli toute une série d’excellentes œuvres et d’auteurs importants. Le disque que je vous présente aujourd’hui réunit les compositions de plusieurs maîtres du XVIIIe siècle, dont František Ignác Antonín Tůma, Šimon Brixi, Antonín Reichenauer, Johann Friedrich Fasch et surtout Jan Josef Ignác Antonín Brentner qui a su refondre dans sa création les influences italiennes pour créer une musique forte et originale. Son IIIe concerto en en Si bé mol majeur a été créé pour les loisirs de la noblesse, des ecclésiastiques et des bourgeois cultivés. L’ensemble Collegium marianum dirigé par la flûtiste Jana Semerádová exécutera maintenant une partie de ce concerto.