La police tchèque a présenté ses nouveaux véhicules d’intervention rapide

Photo: CTK

On les attendait depuis longtemps : les nouvelles voitures d’intervention rapide de la police de la route tchèque qui seraient capables d’intercepter des chauffards roulant même à plus de 200 km/h. C’est chose faite, la police de la route a présenté les nouvelles Škoda de couleur bleue argentée, jeudi.

Photo: ČTK
A part la couleur qui change, de la combinaison du vert et du blanc un peu copié sur les voitures de la police allemande, le plus grand changement se cache certainement sous le capot de la Škoda policière. Peut-être qu’elle sera loin de rattraper une Ferrari roulant à 300 km/h, mais cela serait vraiment un cas des plus rares sur les autoroutes tchèques qui ne se prêtent aucunement à de telles vitesses ! C’est Jan Procházka, directeur du bureau des ventes de Škoda Auto Mladá Boleslav, qui nous présente ce que le constructeur tchèque offre à la Police tchèque :

Oldřich Martinů, photo: ČTK
« Ce sont les modèles Škoda Octavia. Nous offrons plusieurs moteurs, aussi bien les 1,6 que les 1,8 turbos. Les moteurs les plus puissants peuvent atteindre une vitesse de plus de 200 km/h. »

A quels services de la police ces nouveaux modèles seront-ils surtout destinés ? La réponse à cette question nous est fournie par le président de la Police tchèque, Oldřich Martinů :

« En premier lieu, il s’agit des services d’ordre et de la police de la route. Une partie sera aussi fournie aux services d’immigration. A Prague, par exemple, cela concerne 65 % des véhicules utilisés par la police. »

Le ministre de l’Intérieur, Ivan Langer, était vraiment plein d’enthousiasme lors de la présentation des nouvelles voitures que les services de la police tchèque vont utiliser. Il ne cachait pas sa satisfaction. Ajoutons encore qu’en dehors de 2 600 Škoda Octavia, d’une valeur totale de 55 millions d’euros, la police tchèque va être équipée de gros cubes Yamaha et de VW Passat R36 pour la poursuite des pirates de la route.