La République tchèque est le 7e pays le moins endetté de l’UE

Photo : Barbora Kmentová

Tandis que le ratio de la dette publique par rapport au PIB s'est établi à 92,9% dans la zone euro (19 Etats membres) et à 88,2% dans les Vingt-huit à la fin du premier trimestre 2015, en République tchèque, ce même ratio s’est élevé à 42,4%, soit une baisse de 0,2 point par rapport à la fin de l’année 2014. Selon les données communiquées par Eurostat ce mercredi, la République tchèque est ainsi le septième pays le moins endetté de l’UE.

Photo : Barbora Kmentová
Nous vous en informions la semaine dernière, suite à la publication des chiffres par le ministère des Finances : le montant de la dette publique de la République tchèque a baissé de 650 millions de couronnes (environ 23,6 millions d’euros) au cours du premier semestre de cette année pour s’élever, fin juin, à 1 663 milliards de couronnes (60,5 milliards d’euros). Cette somme totale représente une dette de 158 000 euros (5 745 euros) par habitant.

En 2014 déjà, la République tchèque était parvenue à réduire sa dette publique d’environ 20 milliards de couronnes (près de 730 millions d’euros), soit la première réduction enregistrée depuis 1995. Avant cela, en juin 2012, pour la première fois dans l’histoire du pays, le montant de la dette de l’Etat avait dépassé la limite des 40 % du produit intérieur brut (PIB). Toutefois, déjà en 2013, le montant de la dette n’avait augmenté que de 16 milliards de couronnes (581 millions d’euros), soit la hausse la moins importante depuis 1996.

Eurostat, photo : Carlos Goulão, Wikimedia CC BY-SA 3.0
Les données d’Eurostat confirment donc cette tendance positive. Au même titre que l’Allemagne voisine, la République tchèque fait partie des douze pays de l’UE où une réduction de la dette a été observée. Les économistes mettent toutefois en garde : dans le cas de la République tchèque, la réduction de la dette ne serait que l’effet de l’utilisation d’anciennes réserves financières. En effet, depuis le début des années 2000, le budget de l’Etat a toujours été déficitaire.

Sans surprise, le pays membre le plus endetté est la Grèce (168,8% de son PIB). L’Italie, le Portugal, Chypre et la Belgique présentent également des ratios supérieurs à 100%, tandis que les pays les moins endettés sont l’Estonie (10,5%), le Luxembourg (21,6%) et la Bulgarie (29,6%).