La Semaine de l’Architecture sous le signe de l’eau

Photo: CzechTourism

Depuis lundi et jusqu’au 4 octobre se déroule la Semaine de l’architecture même si en réalité elle s’étale sur deux semaines. C’est la troisième édition de ce rendez-vous qui essaye de montrer que l’architecture et les nouvelles créations font partie de nos vies...

C’est dans les locaux du Mánes que se concentre une grande partie des conférences et rencontres de cette semaine de l’architecture. Le bâtiment du Mánes, s’il mériterait d’être raffraîchi, reste une exemple du fonctionnalisme en pays tchèques dans l’entre-deux guerres. Situé sur le quai Smetana, ce choix rappelle le thème de la semaine de l’architecture cette année : l’eau. Radomíra Sedlaková, de la Galerie nationale, est l’une des organisatrices :

Photo: CzechTourism
« La plupart des villes se trouve sur un cours d’eau. Et leur façon d’appréhender ce cours d’eau diffère selon les villes. Certaines l’envisagent comme un bon moyen de communication, le cours d’eau est aménagé en conséquence et est donc complètement inaccessible aux habitants. L’eau est également un élément de composition : l’eau reflète l’environnement. Il y a des villes qui ont une architecture pensée par rapport aux reflets qui changent selon les saisons et les heures de la journée. »

L’eau intervient de bien d’autres façons encore dans le cadre urbain : fontaines, mais aussi aménagement des quais et prévention contre les inondations, un problème récurrent notamment dans la capitale tchèque, durement frappée par des crues en 2002.

La nouvelle scène, photo: CzechTourism
La semaine de l’architecture à Prague sera également l’occasion de découvrir le projet d’aménagement urbain de la capitale tchèque, mais aussi d’évoquer le réaménagement de la ‘nouvelle scène’ du théâtre national. Ce bâtiment qui date de l’époque communiste est controversé depuis son édification : réussite architecturale ou bâtiment le plus laid de Prague, les avis divergent. D’après le directeur du Théâtre national, si des éléments internes comme l’insonorisation sont à revoir, le concours qui a été lancé a plus valeur de défi et de stimulation, que d’une réelle volonté de changer la façade de la nouvelle scène. Autre événement : à partir du 29 septembre prochain et jusqu’au 20 octobre, le Veletržní palác (Palais des Expositions) propose l’exposition Désirama qui présente des créations de jeunes architectes et paysagistes européens. Radomíra Sedlaková :

« C’est le résultat du soutien du ministère de la Culture français à de jeunes architectes européens de moins de 35 ans. C’est une expositon qui présente de travail de ces jeunes architectes de toute l’UE. Pour les jeunes créateurs, il est très difficile de décrocher des contrats, de participer à de grands concours sans bagage derrière eux. L’exposition présentera énormément de projets : des habitations, des ensembles urbains mais aussi des projets présentés à des concours qui n’ont pas gagné. Ce sont des projets qui ne seront jamais réalisés, mais le ministère a estimé qu’il était bien de les présenter. »

Le 30 septembre, l’architecte français Cyrille Berger donnera une conférence sur le thème : « une architecture des ambiances », conférence qui se déroulera à l’Institut français de Prague.

Pour plus d’informations sur la semaine de l’architecture : www.architectureweek.cz