La Serbie, un pays prioritaire pour les investisseurs tchèques

Bohuslav Sobotka et Aleksandar Vučić, photo: ČTK

Mercredi et jeudi, le premier ministre Bohuslav Sobotka, accompagné du ministre de l’Industrie et du Commerce, Jan Mládek et de celui de l’Intérieur, Milan Chovanec, effectuait une visite en Serbie. Outre les questions liées à la crise migratoire et à la volonté de Belgrade de rejoindre l’UE, l’objectif était de développer les échanges commerciaux avec un pays que la diplomatie tchèque considère prioritaire.

Bohuslav Sobotka et Aleksandar Vučić, photo: ČTK
La République tchèque porte une attention toute particulière à la Serbie, son dix-huitième partenaire commercial, et ce n’est pas un hasard si Bohuslav Sobotka et Jan Mládek y effectuaient leur deuxième voyage en moins d’un an. « Je suis persuadé que dans toute une série de domaines, nous pouvons intensifier notre coopération économique, qu’il s’agisse des infrastructures de transport, de la modernisation et de la construction de voies ferrées, du secteur de l’énergie et par exemple des énergies renouvelables. Partout, il y a des opportunités pour les entreprises tchèques d’offrir des technologies modernes et leur savoir-faire », a ainsi indiqué le chef du gouvernement tchèque.

Son homologue serbe, le conservateur Alexsandar Vučić, n’est pas indifférent à ces appels du pied. Il a cité en exemple la société tchèque de pneumatique Mitas, qui entend développer la capacité de production de son usine située à Ruma en Voïvodine, avec à la clef la création de 200 à 250 emplois. Environ 550 personnes travaillent actuellement sur ce site.

Les échanges entre les deux pays, dont les relations ont été qualifiés de traditionnellement très bonnes par le président de la Chambre économique, Vladimír Dlouhý, également du voyage, correspondent à un chiffre d’affaires de 691 millions d’euros en 2014. Les exportations tchèques, impulsées par les ventes de voitures particulières et d’équipements pour les transports, se sont élevées à 398 millions d’euros. Le cuivre et les alliages de ce métal constituent la part principale des exportations serbes vers la Tchéquie.