La TV publique lutte contre ceux qui ne paient pas les redevances

r_2100x1400_radio_praha.png

La Télévision tchèque, qui est une TV publique, renforce sa lutte contre ceux qui ne paient pas les redevances. Tout dépend du Parlement qui devrait adopter un amendement de loi sur les redevances. Selon celui-ci, en effet, la TV, pour découvrir ceux qui ne paient pas, serait autorisée à consulter les registres de l'état civil ou à s'adresser à des institutions pour leur demander des informations sur les habitants. L'amendement prévoit aussi l'utilisation de la technique spéciale permettant de localiser le téléviseur allumé à une grande distance. Côté restrictions, celui qui ne paie pas les redevances sera obligé non seulement de rembourser sa dette mais de payer aussi une amande de 10 000 couronnes. Aux dires du président de la Commission de l'Audiovisuel, Ivan Langer, l'amendement proposé devrait être adopté sans problèmes par le Parlement.

Les redevances, 75 couronnes par mois, représentent les deux tiers des revenus de la TV publique. L'année dernière, la TV publique a gagné ainsi presque 3 milliards de couronnes, alors qu'elle a perdu 45 millions à cause d'environ 600 000 familles qui ne paient pas.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture