Lancement des vignettes automobiles électroniques

Source: Státní fond dopravní infrastruktury

Depuis le 1er décembre, et en dépit des couacs du site Internet dès le premier jour, il est désormais possible d'acheter les vignettes automobiles électroniques. Celles-ci remplacent les vignettes en papier qui se collent sur le pare-brise de chaque véhicule.

Ce système de vignettes électroniques est déjà utilisé dans les pays voisins, en Slovaquie, en Autriche (où il reste toutefois possible d’acheter des vignettes en papier) ou encore en Hongrie. Tout comme ses voisins, la Tchéquie a également lancé sa vignette électronique, non sans difficulté le 1er décembre, puisque edalnice.cz, le portail Internet conçu à cet effet ne marchait pas...

Responsable de ce système de péage, l'entreprise publique Cendis a fourni des explications techniques justifiant ce couac survenu le jour officiel du lancement, avant de parvenir à mettre en route le site l'après-midi même.

Outre cette boutique en-ligne, les nouvelles vignettes électroniques nécessaires pour circuler sur les autoroutes tchèques seront également en vente au cours des premiers mois dans certaines stations-services et dans les bureaux de poste.

Les touristes de passage dans le pays pourront, à compter du 1er janvier, acheter leur vignette à la frontière à des guichets prévus à cet effet.

L'ensemble du projet de vignettes automobiles électroniques représente une somme totale de 309 millions de couronnes pour l'Etat, qui espère toutefois, à terme, faire des économies grâce à ce système. Le prix des vignettes reste le même : 1 500 CZK pour la vignette annuelle, 440 CZK pour la vignette mensuelle, 310 CZK pour la vignette de 10 jours.

Les propriétaires de voitures électriques, de voitures anciennes ou les personnes à mobilité réduite ne sont pas obligées d'acheter cette vignette pour leur véhicule.

A la différence de la pratique toujours en cours, une vignette d’une durée d’un an restera valable 365 jours d’affilée sans tenir compte de l’année calendaire. Un mail ou un SMS rappellera automatiquement l'arrivée à échéance de la validité de la vignette annuelle.

La police tchèque contrôler désormais les vignettes de diverses façons : directement sur les autoroutes avec un équipement mobile, ou via des portes de péage. Les contrevenants peuvent se voir infliger une amende allant jusqu'à 100 000 CZK.

Le système de vignettes automobiles a été instauré en République tchèque en 1995. En 2019, la vignette a rapporté 5,35 milliards de couronnes à l'Etat qui espère une hausse des revenus de la vignette à hauteur de 220 millions de couronnes par an, et une baisse des frais d'exploitation à hauteur de 120 millions de couronnes.