Ce qui change en 2020 : tour d’horizon

Photo illustrative: geralt / Pixabay, CC0

Comme tous les ans, de nombreux changements sont – ou vont – entrer en vigueur avec l’arrivée de la nouvelle année. Hausse des salaires, de l’allocation de congé parental, hausse des retraites, élections régionales, ou encore feuilles de maladies électroniques, sont quelques-unes des nombreuses choses qu’apporte l’année 2020.

Hausse des salaires

Photo illustrative: geralt / Pixabay, CC0
Le salaire moyen devrait cette année dépasser les 36 000 couronnes (1 417 euros) : les salaires des employés de l’administration publique doivent augmenter d’au moins 1 500 couronnes, et cette hausse est particulièrement marquante pour ceux qui ont les salaires les plus faibles. Même topo pour les enseignants qui vont voir leur salaire augmenter de 8%, et le salaire minimum qui doit passer de 13 350 à 14 600 couronnes (de 525 à 575 euros).

Hausse des retraites et des allocations de congé parental

La nouvelle année va de pair avec l’augmentation des pensions de retraites de 900 couronnes (35 euros) par mois. Un supplément de 200 couronnes s’ajoutera à la valorisation d’environ 700 couronnes qui était déjà prévue par la loi en fonction de la croissance des salaires réels et de l’inflation. Le montant moyen d’une pension de retraite en République tchèque devrait atteindre 14 350 couronnes (560 euros), soit une augmentation interannuelle de 6,7 %.

De même, l’allocation de congé parental augmente de 80 000 couronnes (3 125 euros) pour atteindre une somme totale de 300 000 couronnes (11 720 euros). En cas d’enfants multiples, la somme grimpe à 450 000 couronnes (17 580 euros).

Extension du système EET et hausse du prix du tabac

Photo illustrative: Myriams-Fotos / Pixabay, CC0
En 2020 doit commencer la dernière phase du registre électronique des recettes des entreprises (EET) qui permet de tracer le paiement de la TVA et donc de lutter plus efficacement contre la fraude fiscale. A compter du mois de mai, tous les paiements en liquide devront être consignés également par les artisans et les personnes physiques exerçant une profession libérale.

La TVA va augmenter d'environ 10% sur le tabac : le paquet de cigarettes devrait coûter environ 12 ou 13 CZK de plus à compter du 1er mars. Même combat pour l’alcool. Cette hausse ne concerne toutefois ni la bière, ni le vin.

Au programme également, la hausse de la taxe sur certains jeux de hasard (de 23 à 35%) et celle de 2 000 CZK pour les frais d’inscription au cadastre.

Finalisation du système de vignettes électroniques

En 2020 devrait être finalisé le système de vignettes électroniques : ce sera donc la dernière année où les conducteurs colleront leur vignette papier sur leur pare-brise puisqu’en 2021, elles seront remplacées par des vignettes qu’il sera possible de se procurer via Internet depuis un ordinateur ou un téléphone portable.

A compter de cette année, les voitures électriques ou à hydrogène seront exemptées de cette taxe autoroutière, le gouvernement souhaitant soutenir l’achat de véhicules écologiques.

En outre, l’interdiction de doubler pour les camions de plus de 12 tonnes s’élargit et concernera désormais 145 kilomètres en tout, sur certaines zones des autoroutes D1, D8 et D11, contre seulement 29 kilomètres sur les D1 et D8 jusque récemment.

Lancement des feuilles de maladies électroniques

Photo: Archives de Radio Prague
Fin de la paperasse liée aux arrêts maladie : les employés reçoivent désormais seulement un document temporaire attestant de leur congé maladie, mais ce sont les médecins qui s’occupent de transmettre l’information aux services de sécurité sociale qui gèrent ensuite la communication avec l’employeur. L’employé est tout de même tenu d’avertir ce dernier, mais un e-mail ou un coup de téléphone doit dorénavant suffire.

Scrutins à venir

Les électeurs seront appelés aux urnes en octobre prochain pour renouveler la composition des 13 conseils régionaux, ainsi qu’un tiers du Sénat, soit 27 sièges. Ces élections régionales sont un scrutin test pour le mouvement ANO d’Andrej Babiš, membre de la coalition gouvernementale et qui avait remporté les dernières régionales de 2016, enlevant 176 mandats en tout.

Quatre partis parlementaires s’apprêtent également à renouveler leurs leaders : le parti chrétien-démocrate, le parti ODS et les Pirates, dès ce mois de janvier, et le Parti communiste de Bohême-Moravie en avril.