L'augmentation du salaire minimum

r_2100x1400_radio_praha.png

Le cabinet social-démocrate de Milos Zeman réalise l'une de ses promesses données dans le cadre de la tripartite, en décidant d'augmenter le salaire minimum. Ainsi, à partir du premier janvier prochain, le salaire brut minimum serait de 5000 couronnes, l'équivalent de près de 950 FF.

Le cabinet social-démocrate de Milos Zeman réalise l'une de ses promesses données dans le cadre de la tripartite, en décidant d'augmenter le salaire minimum. Ainsi, à partir du premier janvier prochain, le salaire brut minimum serait de 5000 couronnes, l'équivalent de près de 950 FF. Le salaire minimum net serait de 4 184 couronnes. On estime que le salaire minimum est touché par 2% environ de la population tchèque. A noter que dans les années 90, le salaire minimum a été inférieur au SMIG. Aujourd'hui, il le dépasse de plus de 400 couronnes. « C'est une bonne orientation », constate le leader syndical, Richard Falbr. Dorénavant, en effet, il vaut mieux travailler que de toucher des prestations sociales... Le salaire minimum en République tchèque demeure, pourtant, très inflérieur à ce qu'il représente dans les pays de l'Union européenne. L'économie tchèque est trop faible pour pouvoir augmenter le salaire minimum d'une manière plus marquante, disent les responsables tchèques.