L’avionneur tchèque Aero Vodochody fête son centenaire entre espoir et morosité

Aero Vodochody, photo: DeeMusil, CC BY-SA 3.0

Le plus important constructeur aéronautique tchèque Aero Vodochody a fêté les cent ans de sa fondation le 25 février dernier. Depuis sa création, l’avionneur tchèque se spécialise dans la production d’avions, de leurs composantes mais aussi dans leur maintenance. Un anniversaire en demi-teinte toutefois, puisqu’Aero Vodochody vient de perdre un gros contrat et a de ce fait décidé de réduire ses effectifs.

Aero Vodochody, photo: DeeMusil, CC BY-SA 3.0
La naissance de l’avionneur tchèque Aero Vodochody est étroitement liée à celle de la création de la Tchécoslovaquie le 28 octobre 1918. Au début, l’entreprise installée alors dans le quartier de Holešovice à Prague, s’occupe de réparer les avions dont le nouvel Etat tchécoslovaque a hérité après la dissolution de l’empire austro-hongrois. Mais dès 1919 un prototype d’un nouvel avion, labélisé Aero Vodochody, voit le jour. Deux ans plus tard, l’avionneur présente son tout premier avion civil A-10.

Pendant la période de la Première République, basé dans le quartier de Vysočany, Aero Vodochody produit des avions de sport et d’entraînement, pour les Britanniques ou les Français. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise travaille pour l’occupant allemand et continuera ses activités sous le régime communiste.

Aero Vodochody est privatisé après la révolution de Velours de 1989 et après avoir appartenu au consortium de sociétés composé de Boeing, McDonnel Douglas et Czech Airlines, l’avionneur est revendu à la société Oakfield du groupe Penta.

L’avionneur tchèque Aero Vodochody fête cette année son centenaire dans un climat morose : en 2018, elle s’est vu retirer un contrat lucratif pour la fabrication de cockpits destinés aux hélicoptères Black Hawk de la société américaine Sikorsky. Début février, le serveur iHNed.cz a annoncé que le constructeur aéronautique avait, de ce fait, décidé de réduire son nombre d’employés de 10%, soit environ 200 personnes.

Un des espoirs pour l’avionneur tchèque est un contrat pour l’achat prévu par le Sénégal de quatre avions d’attaque au sol et d’entraînement de type L-39NG. Si cette transaction est finalisée, il s’agira de la première vente à l’étranger de nouveaux avions d’Aero Vodochody depuis 20 ans. En attendant, Penta a dû injecter fin 2018, 400 millions de couronnes supplémentaires dans l’entreprise tchèque.