Le cabinet : pas de succès avec le projet de budget 2002

r_2100x1400_radio_praha.png

Une mauvaise journée pour le cabinet social-démocrate : jeudi matin, la Chambre des députés a rejeté, en première lecture déjà, le projet de budget de l'Etat pour l'année prochaine. Ce qui n'était pas vraiment surprenant, vu le débat orageux sur le budget de mercredi, à la Chambre des députés. Le Parti civique démocrate, premier parti de l'opposition, mais aussi la coalition des quatre et les communistes ont dit clairement : nous voulons un autre budget, plus réaliste, moins gaspilleur. Faisant face à la critique, le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, un peu ironique comme toujours, ne s'est pas laissé aller : il a appelé les parlementaires à ne pas penser à leur profit, mais plutôt à celui du pays. "Les discours pathétiques vous feront gagner, peut-être, quelques voix aux élections. Mais votre présence, après les législatives, dans la Chambre des députés, ne devrait pas être pour vous le seul critère", a dit Milos Zeman. Rien a faire, son cabinet devra revoir le futur budget et faire des compromis, par exemple baisser le déficit budgétaire de 5 ou 6 milliards de couronnes, tout en rééquilibrant en faveur de l'enseignement supérieur. Une nouvelle optimiste quand même : toute la scène politique veut faire le maximum, pour que le budget 2002 soit adopté avant la fin de l'année.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture