Le cancer du côlon est une maladie que les Tchèques ont dans les gènes

r_2100x1400_radio_praha.png

La population tchèque détient une triste primauté à l'échelle mondiale - elle est la plus frappée par le cancer du côlon et du rectum. Plus de détails avec Jarka Gissubelova.

Tandis que les Japonais souffrent le plus du cancer de l'estomac et les Islandais du cancer des poumons, le cancer du côlon et du rectum est typique chez les Tchèques. Six mille personnes meurent chaque année des suites de cette maladie. Chaque année, elle se déclare chez huit mille Tchèques. Et ce n'est pas tout. Miroslav Zavoral, chef de clinique interne de l'hôpital militaire de Prague, vient de faire une révélation qui est alarmante: une liaison entre le cancer du rectum et la consommation excessive de la bière a été prouvée. Tout porte à croire que les Tchèques ont le cancer du côlon dans les gènes, a-t-il expliqué... Les résultats d'une récente étude effectuée par des savants américains ne font que le confirmer: après avoir étudié l'incidence du cancer du côlon aux Etats de Nebraska et d'Arkansas, ils sont parvenus à la conclusion que les descendants des émigrés tchèques en sont les plus frappés...

Le ministère tchèque de la Santé et les médecins sonnent l'alarme. Ils font appel à une prévention, car le cancer du côlon, dévoilé à temps, peut être guéri dans 95% des cas, ce qui n'est vrai pour aucun autre type de cancer. La maladie peut être diagnostiquée assez facilement, à l'aide d'un test, remboursé par la caisse d'assurance à la population de plus de 50 ans. En dépit de cela, une personne sur dix seulement l'a pratiqué, l'an dernier. Afin de changer l'attitude des patients et aussi des médecins envers ce problème, le ministère lance un projet grandiose: 320 millions de couronnes seront investies dans l'équipement de 91 établissements de diagnostic du cancer du côlon. Le lancement du programme de prévention a été encouragé par la Fondation Vision 97 des époux Havel. Présente, mercredi, à la présentation du projet, Dagmar Havlova a souligné l'importance de la prévention, ne cachant pas qu'une impulsion pour elle a été le fait que son père ait été frappé par cette maladie.