Le code pénal aurait besoin de l'amnistie

r_2100x1400_radio_praha.png

A la chancellerie du président de la République, on estime que l'amnistie est le seul moyen d'évacuer les retombées indésirables du nouveau code pénal, lit-on dans la livraison de ce vendredi de Mlada fronta Dnes. "Le fonctionnement du système pénal tchèque fonctionne de manière telle, que parfois il devient tout simplement nécessaire d'accorder l'amnistie, afin que les gens n'aient pas le sentiment de subir un tort. D'un autre côté, il est nécessaire de penser au dédommagement des victimes des infractions", a déclaré Jana Chalupova de la chancellerie présidentielle. L'amendement du code pénal est en vigueur depuis le 1er janvier. Il y a un mois, celui qui se rendait coupable du vol d'un million de couronnes encourait cinq ans de prison. Aujourd'hui, le même délit est sanctionné par un emprisonnement avec sursis. C'est un problème que l'amnistie pourrait résoudre, selon Chalupova. Le journal rappelle qu'en Tchéquie, en dehors du président de la République, l'amnistie est aussi de la compétence du Premier ministre.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture