Le commissaire européen, Günter Verheugen, critique Vaclav Klaus

r_2100x1400_radio_praha.png

Le commissaire européen, Günter Verheugen, estime que l'Union européenne ne devrait pas tarder à accueillir les nouveaux pays candidats, dès qu'ils auront achevé leurs préparatifs. Il l'a déclaré sur le sol du Parlement européen.

Günter Verheugen
L'absence de la volonté politique d'élargir l'Union profiterait aux populistes antieuropéens dans les pays d'Europe de l'Est. Il s'agit, d'après lui, de populistes dangereux. Günter Verheugen a cité, à cette occasion, Vaclav Klaus, président de la Chambre des députés, et président de l'ODS, Parti civique démocrate, principal parti de droite en Tchéquie... Vaclav Klaus considère ces propos comme particulièrement malheureux. Ils peuvent léser l'Union européenne, elle-même. Il l'a dit après le déjeuner avec le chef de la délégation de la Commission européenne en République tchèque, Ramiro Cibrian.

Pour certains observateurs, cette orientation proeuropéenne des sympathisants avec l'ODS risque de s'affaiblir, justement à la lumière de la dernière accusation de Bruxelles à l'adresse du chef du parti, Vaclav Klaus... Il est tout aussi vrai que c'est au sein de l'ODS qu'a vu le jour, récemment, un document qui a un nom on ne peut plus éloquent : Manifeste de l'euroréalisme.