Le festival de cinéma de la ville de Terezin

r_2100x1400_radio_praha.png

La ville de Terezin, située à près de soixante kilomètres de Prague, est tristement célèbre pour le ghetto juif qu'elle abritait pendant la Seconde guerre mondiale. Ces derniers jours, elle a fait parler d'elle à cause d'un festival de cinéma qui s'y est déroulé du 9 au 11 août. Notre stagiaire, Lenka Jansova, a été sur place.

Organisé pour la première fois, c'était un festival de jeunes auteurs de cinéma et d'étudiants. Son idée est due à l'écrivain tchèque connu, Arnost Lustig, qui avait été emprisoné dans le camp de concentration nazi de Terezin.. Un des prix du festival a été décerné au film Les victimes et les meurtriers de la réalisatrice tchèque Andrea Sedlackova qui vit à Paris. Radio Prague a pu parler à Nada Rovderova, organisatrice du festival.

Resumé de l'entretien: Nada Rovderova rappelle le destin tragique de Terezin et souligne que le festival organisé dans un tel cadre revêt une importance spéciale.

Et Judita Matyasova, une collègue de Nada, à propos du programme du festival.

"Ce festival avait deux parties. La première, c'était un concours pour les débutants dans le domaine de l'art cinématografique. Nous n'avons accepté que les films tournés pendant les deux dernières années. La deuxième partie de notre festival se proposait d'attirer l'attention sur le danger d'abus des médias et du cinéma. Cette partie s'appelle « Deux points de vue ». Les spectateurs ont pu suivre deux films ensemble, un film documentaire nazi et un long métrage tourné après la guerre. Les projections ont été accompagnées de discussions, en présence du président du festival, Arnost Lustig."

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture