Le Forum nucléaire pour la deuxième fois à Prague

Mirek Topolánek et José Barroso, photo: CTK

Prague a accueilli, ces jeudi et vendredi, le Forum économique européen.

C’est en commun avec le Premier ministre tchèque, Mirek Topolánek, et son homologue slovaque, Robert Fico, que José Barroso a inauguré le Forum nucléaire, ce jeudi. Quel a été son thème principal? La réponse à cette question est fournie par la personne la plus compétente en Tchéquie, la présidente de l’Office national de la sécurité nucléaire, Dana Drábová :

« Même si nous utilisions tout ce dont nous disposons en Europe en matière de sources d’énergie, il est probable que, tôt ou tard, l’Europe rencontre des problèmes. Cela veut dire qu’elle ne peut rejeter aucune source, des renouvelables aux fossiles. Le thème du forum est donc d’adopter un mélange énergétique raisonnable afin que l’énergie soit accessible à un prix modéré, tout en assurant la protection du climat et en garantissant aussi l’énergie pour les ‘pauvres’. »

Mirek Topolánek et José Barroso, photo: CTK
Le Forum nucléaire s’est tenu sous le patronage du ministère de l’Industrie et du Commerce. On écoute le ministre Martin Řiman :

« Il s’agit du développement de l’énergie nucléaire. Il y est question de la recherche et de la science dans l’énergétique nucléaire, de la sécurité de la production dans les centrales nucléaires. L’énergétique nucléaire est en pleine renaissance, que cela plaise ou non, des dizaines de nouveaux réacteurs sont en construction dans le monde et des dizaines d’autres sont au stade de projets. »

Des critiques à l’égard du forum ont retenti pourtant, le qualifiant de rencontre du lobby du nucléaire. L’eurodéputée allemande représentant les Verts, Rebecca Harms reproche au forum de ne pas examiner les dangers de l’énergétique nucléaire. Elle a, d’ailleurs, pris part à une action de Greenpeace qui protestait à bord de deux Zodiak sur la Vltava, près du siège du gouvernement.