Le litige concernant la nouvelle Bibliothèque nationale toujours sans solution

Проект нового здания Национальной библиотеки

Le quotidien Lidove noviny titre en première page : « Nouveau blob, nouveau litige ». Un bon choix semble-t-il pour ce qui se passe autour du projet de la nouvelle Bibliothèque nationale qui devrait être construite sur l’esplanade de Letná, à Prague.

La Bibliothèque nationale a présenté ce mercredi, pour la première fois, le modèle révisé de la nouvelle Bibliothèque nationale, selon le projet de l’architecte Jan Kaplický qui a remporté l’appel d’offre sur ce projet, il y a un an. Depuis sa présentation, le « blob », ou la « pieuvre », comme on appelle le bâtiment d’apparence très futuriste, suscite la controverse. Le nouveau projet n’a pas changé de forme ni de hauteur, mais de couleur. Il n’est plus vert et violet, mais d’une couleur or champagne. Nouveau projet, mais aussi nouveau litige, donc. En effet, le groupe d’expert de la Bibliothèque nationale qui devait enfin décider de l’adoption ou non du projet de l’architecte Jan Kaplický, n’a pas été capable de rendre son verdict. Ainsi donc, ce dernier, un an après avoir remporté un appel d’offre lancé selon les règles de l’Union internationale des architectes, ne sait toujours pas si son projet sera réalisé, alors que les conditions mêmes de l’appel stipulaient que c’est le projet vainqueur qui devra être construit.

Aujourd’hui, alors que les protecteurs des monuments et les architectes sont d’accord, ce sont les juristes du groupe d’experts qui compliquent le problème en demandant l’avis de l’Office pour le contrôle de la concurrence. Jan Kaplický perd patience et confirme que si dans un mois une décision n’est pas prise il poursuivra la capitale Prague en justice :

Jan Kaplický, photo: CTK
« Naturellement, car je n’ai pas reçu une seule couronne depuis ce temp-là. Cela fait un an que nous discutons et quand une chose trouve solution, un autre problème apparaît. Il doit y avoir quelqu’un ici, monsieur le maire, monsieur le président et surtout le gouvernement qui aura la bonne volonté de construire la bibliothèque. »

Le maire de Prague, Pavel Bém se défend fermement de ne pas vouloir réaliser le projet de Kaplický. Il affirme que tout dépend maintenant de l’Office du contrôle de la concurrence qui devrait décider de la possibilité de lancer un nouvel appel d’offre public sur la base du résultat de l’appel d’offre international, contesté par certains en Tchéquie. Naturellement, l’architecte Jan Kaplický pourrait y participer. Cet office a déjà examiné le cas deux fois et à chaque fois il a refusé les demandes des architectes à ce propos arguant du fait qu’il n’est pas dans ses compétences de juger d’un concours qui a eu lieu selon les règles de l’Union internationale des architectes. De son côté, Vlastimil Ježek, le directeur de la Bibliothèque nationale tire le signal d’alarme : si la nouvelle bibliothèque n’est pas construite d’ici à 2017, le fonctionnement même de cette prestigieuse institution est en danger. Il affirme aussi qu’il est persuadé que le projet de Jan Kaplický sur l’esplanade de Letná sera réalisé d’une manière ou d’une autre.