Le Marché français à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Dans le cadre des rencontres franco-tchèques, le Marché français a été ouvert sur la place de la Vieille Ville de Prague. Les 16 et 17 mai, une quinzaine de stands présentent aux Praguois des produits agro-alimentaires français: vins, fromages, poissons, confitures, moutarde, eaux et charcuterie. Astrid Hofmanova a visité ce marché pour y rencontrer, entre autres, M. Cyril Berry, directeur de la firme Gallia Zlin spécialisée dans les importations des vins. Il nous présente son stand.

« Nous exposons au Marché français sept vins, trois rouges, trois blancs et un rosé. On s'intéresse particulièrement au consommateur final donc on a des vins un peu chers et un peu moins chers. Il y a un Bordeaux, un coteau de Languedoc qui est très intéressant, l'année 1997, un peu moins connu au niveau de la région mais très demandé. Puis quelque chose de classique : Cabernet Sauvignon - vin Pays d'Oc. En vins blancs on a quelque chose de très intéressant- un cépage vermentino très agréable en apéritif, peu connu, mais il pourrait plaire ici. Vu la chaleur, on a mis aussi un rosé d'Anjou qui est un vin doux, rosé et qui va très bien quand il fait chaud. »

Dans un autre stand une jeune Française, Stéphanie, du groupe Bongrain, producteur de fromages, nous a présenté l'offre de cette firme mondialement connue.

« Nous avons des fromages français, du tartare avec différentes saveurs, au poivre et aux fines herbes. Nous avons aussi du Géramont qui est une sorte de Camembert et nous avons du Chevroux, c'est un fromage du chèvre. »

Les Tchèques aiment-ils les fromages français ?

« Je pense qu'ils les aiment beaucoup. C'est surtout le tartare aux fines herbes et puis le Géramont. Mais le tartare au poivre ne marche pas très bien. J'ai encore beaucoup de stocks... »

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture