Le meilleur de la zizique tchèque en 2020

Photo illustrative: Karolina Grabowska/Pixabay, CC0

Pour ce premier Dimanche musical de la nouvelle année 2021, nous vous proposons de revenir sur ce que la scène musicale tchèque a produit de mieux en 2020. Rock, pop, jazz, swing, musique électronique ou encore indé,  y’en a pour tous les goûts ou presque dans ce Best of...

Chacun des huit titres que nous vous proposons d’écouter est arrivé en tête dans sa catégorie selon les critiques et magazines tchèques spécialisés. Nous commençons avec une chanteuse bien connue du grand public depuis son succès dans la première édition de l’émission « La Tchéque cherche une superstar » il y a déjà quelques années. Sa chanson « Bílý den » (Jour blanc) est inspirée de la nouvelle de l’écrivain Jack London « Le Silence blanc ».

Aneta Langerová – « Bílý Den »

Aneta Langerová - Bílý Den (oficiální video)

Dans un tout autre genre – tout sauf silencieux – le groupe pragois Schodiště fait honneur au rock alternatif depuis un peu plus de 30 ans.Son dernier album s’intitule « Kupředu ! » - « En Avant ! ». Voici la chanson éponyme :

Schodiště – « Kupředu! »

Schodiště - Kupředu! (2019)

Si on vous dit Bert & Friends, sachez qu’il s’agit là de pop légèrement déjanté et du son électronique d’une musique quelque peu psychédélique. Excentrique dans tous les cas, le groupe a été nominé aux Prix des Anges (l’équivalent des Victoires de la musique) dans la catégorie Découverte de l’année. Ses membres prétendent qu’ils sont revenus dans le temps depuis l’année 2050 pour sauver la scène musicale. On vous laisse vous en faire une idée avec la chanson « Piš mi básně » - « Ecris-moi un poème » tiré de l’album « Panna a netvor » - « La Vierge et le Monstre ». Tout un programme...

Bert & Friends – « Piš mi básně »

Bert & Friends ~ Piš Mi Básně (oficiální videoklip)

Tout en douceur et en poésie, le groupe Sarah & The Adams avec l’album et la chanson « Pověz mi » - « Dis-moi ». Dis-moi quoi ?, vous demanderez-nous peut-être... Eh ben, avec une tisane bien chaude à portée de main (ou une bonne pils, si vous préférez), voici la réponse en musique :

Sarah & The Adams – « Pověz mi »

Sarah & The Adams - Pověz mi (Oficiální videoklip)

« Dis-moi » donc, mais aussi « Maman a dit » - « Máma říkala » - avec le projet appelé HILLS 97 du jeune Adam Mišík. Un retour dans un autre style de pop. Il chante là avec Benny Cristo, un artiste d'origine tchéco-angolaise qui aurait dû représenté la République tchèque au concours de l’Eurovision au printemps dernier.

HILLS 97 - Ben Cristovao – « Máma říkala »

HILLS 97 - Máma Říkala ft. Ben Cristovao (Official Music Video)

Autre compositeur-chanteur apprécié du jeune public tchèque, David Pomahač est l’auteur d’un album qualifié de « plus personnel » et intitulé « Do tmy je daleko », quelque chose comme « C’est loin, l’obscurité ». Ainsi soit-il, place donc à la lumière :

David Pomahač – « Do tmy je daleko »

David Pomahač - Do tmy je daleko

Autre album très intime, son tout premier : « Dye My Hair » d’Amelie Siba. C’est nouveau, c’est frais, c’est en anglais...

Amelie Siba – « Tristan »

Tristan

On se quitte sur quelques notes de piano, mais aussi une belle chanson sur la tolérance et l’indulgence. Elle est signée Michal Horák, qui interprète « V toleranci » avec Tereza Balonová, qui a récemment fêté ses 20 ans et qui a encore toute la vie et d'abord toute l’année 2021 devant elle.

Michal Horák, Tereza Balonová - « V toleranci »

Michal Horák feat. Tereza Balonová - V toleranci (Official Video)