Le monde beau et cruel de Thierry Knauff

Thierry Knauff (Photo: CTK)

Le festival du film Febiofest, qui se tient, ces jours-ci, à Prague, propose à part des centaines de films du monde entier, aussi des rencontres avec de grandes figures du cinéma d'aujourd'hui. Parmi elles, le réalisateur belge, Thierry Knauff. A Febiofest, les Tchèques ont l'occasion de voir ses documentaires, situés entre la réalité et la fiction, y compris le plus célèbre, Wild Blue. La violence, la sauvagerie de l'homme face à la nature, les rythmes de l'Afrique, où le cinéaste est né et qui l'a marqué à jamais... Voilà les grands thèmes de Thierry Knauff, 44 ans. Magdalena Segertova a voulu en savoir plus.

Thierry Knauff (Photo: CTK)
Résumé de l'entretien : Thierry Knauff parle de l'enseignement de maîtres percussionnistes africains qu'il a fréquentés. Ces cours lui ont appris que le rythme était une des dimensions fondamentales du cinéma, tout comme l'art du temps, de la lumière et de la composition. Ses films ne résultent pas de l'exécution d'un projet planifié, d'un scénario par exemple, mais ils émergent au fil du temps au gré de l'expérience vécue. En tournant des films, Thierry Knauff essaie de trouver un équilibre entre la violence et la beauté du monde d'aujourd'hui.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture