Le programme de dépistage du cancer du sein

r_2100x1400_radio_praha.png

Dès le 1er juillet, le ministère de la Santé publique lance le Programme national de dépistage du cancer du sein par la mammographie. Plus de détails avec Astrid Hofmanova.

Sur le plan international, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en Amérique du Nord, en Grande-Bretagne, au Danemark, en République tchèque et en Chine. En ce qui concerne la République tchèque, quatrième position dans le monde, première en Europe centrale et orientale, sa place est peu enviable, d'autant que les statistiques sont intransigeantes: il représente 4500 nouveaux cas du cancer du sein par an et est responsables de 1800 décès annuellement. La probabilité pour une femme tchèque d'avoir un cancer au cours de sa vie est de 30%, tandis qu'en France, elle n'est que de 10%.

Tout en prenant en considération ces statistiques alarmantes, ainsi que le rôle important du dépistage précoce par la surveillance personnelle des seins et la mammographie, le ministère de la Santé publique a décidé de lancer un Programme national de dépistage du cancer du sein par la mammographie. Ce programme prévoit le remboursement des mammographies de dépistage tous les deux ans à partir de 45 ans et sans limite d'âge supérieure. Il concerne environ 1,6 millions de femmes ayant atteint cet âge. Le dépistage avant 45 ans n'est pas remboursé par l'assurance-maladie et revient à 500 couronnes. Parmi les objectifs du programme, il y a, la diminution de la mortalité due au cancer du sein mise à part, l'obtention de la participation des femmes. En effet, ces dernières ne seront pas invitées aux consultations par leurs médecins mais tout dépendra de leur attitude à l'égard de leur santé.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture