Le réveillon de la Saint-Sylvestre en République tchèque

r_2100x1400_radio_praha.png

Le réveillon de la Saint-Sylvestre aura été tout à fait exceptionnel, car il a annoncé non seulement l'arrivée de la nouvelle année mais surtout l'arrivée du nouveau millénaire. Comment les Tchèques ont-ils passé la nuit du 31 décembre? Astrid Hofmanova.

Comme d'habitude certains ont préféré rester chez eux devant leurs postes de télévision, certains sont allés festoyer dans des restaurants et des boîtes de nuit. Beaucoup sont partis en montagne et nombreux ont été ceux qui sont descendus dans les rues partager leur joie avec leurs concitoyens et surtout assister à des feux d'artifice spectaculaires. A Prague, des milliers de gens ont suivi des shows lumineux pendant lesquels le centre historique s'est transformé en un grand champ de bataille où des fusées éclairantes et de faux boulets de canon éclataient directement sous les pieds et l'on pouvait presque couper au couteau l'épaisse fumée. Partout on entendait le fracas de bouteilles de champagne écrasées et les hurlements des jeunes.

Le Président Havel, lui aussi, s'est rendu dans la ville en fête pour passer une partie de la soirée dans la Maison municipale, à l'invitation du maire de Prague. Mais pour beaucoup, la fête a pris une mauvaise tournure. Heureusement que policiers, pompiers et médecins ont été en état d'alerte. Par exemple, des centres d'accueil pour les états d'ivresse ont reçu beaucoup de clients venus y passer l'une de leurs nuits les plus chères. En effet, un lit dans cet « hôtel » coûte autour de 1500 couronnes. La consommation de boissons alcoolisées, sans modération, a été à l'origine de nombreux accidents. A Olomouc en Moravie, une fille de 18 ans a été transportée à l'hôpital avec de graves brûlures de la peau, beaucoup d'autres ont terminé avec des mains ou des jambes cassées, à cause du verglas. Les pompiers devaient intervenir plusieurs fois, car beaucoup de fusées ont volé jusqu'aux salles de séjour. Par contre, la nuit de la Saint-Sylvestre représentait un grand boom pour les opérateurs du réseau de téléphones portables ; le 31 décembre les propriétaires des portables ont envoyé plus de 17 millions de courts messages.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture