Le secteur culturel dans l'attente de précisions et d'aides financières

Photo: Eva Turečková

Le secteur culturel tchèque attendait impatiemment les plans récemment annoncés par le gouvernement pour relancer lentement l'économie du pays. Les libraires disent craindre pour leur avenir, tandis que les organisateurs de festivals affirment qu'ils attendent toujours des recommandations officielles.

Photo illustrative: Eva Turečková
Selon le président de l'Association des libraires et éditeurs tchèques, Martin Vopěnka, le marché du livre pourrait ne pas survivre à la situation actuelle.

Les magasins de moins de 200 mètres carrés non situés dans les centres commerciaux seront autorisés à rouvrir le 27 avril, tandis que les magasins similaires de plus de 1 000 mètres carrés pourront accueillir des clients à partir du 11 mai. Les centres commerciaux doivent rouvrir le 8 juin.

M. Vopěnka a déclaré à l'agence de presse ČTK qu'il y avait de nombreuses librairies dans les centres commerciaux et que ce délai était trop long, ajoutant qu'il espérait que l'État fournirait une compensation importante.

À moins que le gouvernement n'apporte un soutien spécifique au marché du livre, le secteur risque de beaucoup souffrir, a-t-il déclaré.

Photo illustrative: Radio Prague Int.
Selon le calendrier du gouvernement - qui est toujours susceptible en fonction de l’évolution de l’épidémie - les musées et les galeries devraient ouvrir le 25 mai.

Les théâtres tchèques pourront accueillir des spectateurs à partir du 8 juin, bien qu'une interdiction des événements réunissant plus de 50 personnes sera toujours en vigueur.

Le ministre de la Santé, Adam Vojtěch, a déclaré mardi qu'il était peu probable que de grands événements artistiques attirant des milliers de personnes aient lieu en République tchèque cette année.

Cela aurait naturellement un impact sur les festivals de musique. Les organisateurs du festival de Votvírák, qui est prévu à Milovice mi-juin, disent qu'ils décideront de son sort d'ici à la fin du mois.

Photo illustrative: Libor Kukal
L'équipe derrière le festival Rock for People, qui doit avoir lieu à Hradec Králové le troisième week-end de juin, a annoncé qu'elle attendait une décision officielle du gouvernement; cela n'a malheureusement pas été communiqué à ce jour, a déclaré le réalisateur Michal Thomes.

Le Théâtre national recommencera à monter des pièces dès que cela sera permis, a déclaré son directeur, Jan Burian.

Pour l'instant, la direction du festival international du film de Karlovy Vary (qui se déroule début juillet tous les ans) n'a toujours pas fait d'annonce officielle concernant un report ou une annulation.

Ces derniers jours, des représentants du marché du livre tchèque ont déclaré qu'ils s'attendaient à une baisse de 30% de leurs ventes cette année en raison de la crise des coronavirus et ont demandé 1 milliard de couronnes de soutien au gouvernement.

Le ministre de la Culture, Lubomír Zaorálek, a déclaré que les petits éditeurs seraient inclus dans un plan de sauvetage qu'il a préparé pour le gouvernement. La semaine dernière, le cabinet a validé une aide d’environ 1 milliard de couronnes en tout pour le secteur culturel.