Le sort des Tchèques en Amérique

r_2100x1400_radio_praha.png

Au moment de la tragédie du crash aérien contre les bâtiments, on n'a eu que des nouvelles très vagues sur le sort des Tchèques à New York et à Washington. Leur nombre est évalué à plusieurs centaines. Selon le chargé d'affaires tchèque à Washington, Antonin Hradilek, il était pratiquement impossible d'avoir une liaison téléphonique avec New York. A ses dires, aucune firme tchèque n'avait sa représentation au Trade World Centre. D'après le chef de la diplomatie, Jan Kavan, les diplomates tchèques en Amérique essayent d'acquérir le maximum d'informations sur le séjour des citoyens tchèques. Quant aux agences de voyage, elles n'ont pas eu non plus de nouvelles sur leurs clients. D'autres voyages ont été suspendus.