L'école d'été de cinéma : faire mieux connaître la culture africaine

r_2100x1400_radio_praha.png

Le cinéma africain est mis à l'honneur au 32ème Festival d'été de cinéma de Uherske Hradiste qui s'ouvre ce vendredi. Point étonnant, car les organisateurs de ce prestigieux panorama du cinéma ont choisi comme thème principal l'Homme et la Nature. Son directeur, Jiri Kralik, explique.

Jiri Kralik apprécie que la France ait fortement contribué au développement et au soutien du cinéma africain. Et de rappeler qu'une grande partie des réalisateurs africains ont fait leurs études en France et que beaucoup y vivent. Les copies des films qui seront présentés à Uherske Hradiste viennent donc, pour la plupart, de l'Hexagone. Pour Jiri Kralik, c'est aussi en France que voient le jour les meilleurs films sur le thème de la nature, dont Microcosmos et Genesis. Des films d'autres réalisateurs français, signés par exemple par Agnès Varda ou Luc Besson, sont également inscrits au programme.

Cette année, l'Ecole de cinéma d'Uherske Hradiste espère accueillir jusqu'à 4 500 spectateurs. Son public est-il très différent de celui du très officiel Festival International du Film de Karlovy Vary, qui se tient régulièrement au début du mois de juillet ? Jiri Kralik :

Letní filmová škola
« Il n'y a aucun doute. Les gens qui viennent chez nous sont plus persistants. A Karlovy Vary, on reste deux ou trois jours, tandis qu'ici, on reste plus longtemps. On a aussi un public très fidèle. Ceux qui sont venus l'année dernière, viennent en général de nouveau. Ce qui nous fait plaisir, c'est que nous n'avons pas seulement un public jeune, mais que les gens d'un certain âge y sont également régulièrement présents et qu'ils peuvent s'y sentir à l'aise. A la différence de Karlovy Vary, nos invités eux non plus ne sont pas très jeunes, qu'il s'agisse de comédiens ou de cinéastes. Nous invitons notamment de grandes figures du cinéma qui ont 70, 75 ou 80 ans... Marier le jeune et le vieux se présente comme l'un des objectifs de l'Ecole, voilà pourquoi 80% des films programmés sont vieux. Cette particularité nous distingue des autres festivals ».

L'Ecole d'été de cinéma de Uherske Hradiste qui présentera quelques 200 longs et 150 courts métrages durera jusqu'au 30 juillet.