L'Eglise contre l'Etat

r_2100x1400_radio_praha.png

Un différend oppose l'Eglise à l'Etat. Le ministre de la Culture, Pavel Dostal, voit en effet d'un mauvais oeil le financement des ecclésiastiques dont le nombre ne cesse d'augmenter. À cause de l'obligation de l'Etat d'assurer les salaires des ecclésiastiques, le ministère est contraint de réduire les moyens financiers accordés aux théâtres régionaux, aux orchestres symphoniques ou aux bibliothèques municipales, explique le ministre. Selon les sources du ministère de la Culture, en 1994, l'Etat a libéré plus de 250 millions de couronnes pour financer les salaires des ecclésiastiques, tandis que cette année c'est plus de 630 millions de couronnes. Le ministère se plaint, aussi, de l'impossibilité d'influencer le nombre d'ecclésiastiques en République tchèque. L'Eglise, de son côté, refuse les arguments du ministère de la Culture. L'évêque de Prague, Vaclav Maly, les qualifie « de ridicules et idéologiques ».

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture