L'ensemble Les Boréades de Montréal à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Dans le cadre des Journées de la Francophonie a eu lieu, ce mardi, à l'église Saint-Simon et Saint-Jude à Prague, un concert de l'ensemble de musique baroque Les Boréades de Montréal. L'ensemble a été dirigé par le chef d'orchestre, claveciniste et compositeur, Hervé Niquet. A l'issue du concert, Hervé Niquet a dit au micro de Vaclav Richter...

Resumé de l'entretien: Hervé Niquet explique l'origine du nom de l'ensemble Les Boréades de Montréal. Il parle également du programme du concert dans le cadre duquel on a présenté une reconstruction d'un office qui aurait pu être célébré dans des églises françaises vers la moitié du 18ème siècle. La messe composée d'oeuvres de plusieurs auteurs dont Cosset, Clérambault, Lully et Lalouette a été interprétée devant le public pragois par six voix de femmes, un violon, un violoncelle et un positif, c. à. d. un petit orgue. L'ensemble a été vivement applaudi par le public pragois. Hervé Niquet estime que ce genre de concert est un bon moyen pour propager la francophonie dans le monde.