Les cheminots en colère

r_2100x1400_radio_praha.png

L'Union syndicale des cheminots menace de lancer un nouveau mouvement de grève. La raison : le manque de moyens financiers dans le transport de voyageurs. Selon les syndicalistes, cela pourrait créer un infarctus dans les chemins de fer, à partir du 1er janvier 2001. En plus de cela, les cheminots indiquent qu'il n'existe pas de norme législative sur le temps de travail les concernant. En effet, le nouveau code du travail stipule qu'après quatre heures et demie de travail, une pause de trente minutes est obligatoire. Le code stipule aussi que le temps de travail ne peut dépasser les douze heures. Comment appliquer cela dans le cas des conducteurs de trains ? Feront-ils un arrêt dans une gare pour aller déjeuner, après quatre heures et demie de conduite ? Un problème que devra résoudre le ministère des Transports et des Communications.