Les éditeurs tchèques confrontés à une pénurie de papier

Les éditeurs tchèques font actuellement face à une pénurie de papier destiné à la production de livres et se voient obligés de reporter la sortie de certains titres. Selon eux, cette situation risque d’entraîner un nombre moindre de livres sur le marché aux alentours des fêtes de Noël comme l’an passé, mais cette année pour une raison différente.

Photo d'illustration : minthu,  Pixabay,  CC0

Selon éditeurs tchèques interrogés par l’Agence de presse tchèque CTK, le problème de pénurie de papier concerne toute l'Europe et est probablement aussi lié au marché chinois. Pour les grands éditeurs, le problème signifie une perte dans les ventes de l'ordre de millions de couronnes.

Le groupe Euromedia, qui est l'une des plus grandes entreprises opérant sur le marché du livre en République tchèque, est un de ceux qui sont confrontés à ce problème. L'entreprise fait face à la capacité limitée des imprimantes, à la hausse des prix du papier et aux longs délais de livraison après la commande d'impression. « Même les dates de livraison confirmées pour certains titres sont retardées de plusieurs semaines ou mois. Par exemple, les imprimeurs signalent une pénurie de carton, qui est utilisé pour fabriquer les couvertures de livres », relève Antonín Kočí, directeur d'Euromedia Group Publishing.

Antonín Kočí | Photo :  ČT24

Par exemple, nous avons un livre, dont on estime la vente à des dizaines de milliers d'exemplaires, et qui sera mis sur le marché un mois plus tard que le délai normal d'impression d'un livre en noir et blanc. Ce seul et unique cas représente pour nous des millions de ventes perdues », explique Antonín Kočí avant de noter : « Nous ne sommes pas en mesure de publier tous les livres que nous aimerions publier cette année. Il se peut que nous ne puissions pas imprimer certains best-sellers avant Noël. »

Ulrika Horáková, du département marketing de la maison d'édition Argo, signale également le report dela sortie de certains titres prévus pour l'automne.

Photo d'illustration :  ČT24

Chez les producteurs de papier, on est plus nuancé sur la situation. « Cette concernant une pénurie de papier d'impression me semble très peu probable », a déclaré à ČTK Miloš Lešikar, de l'Association de l'industrie tchèque du papier. Selon lui, la consommation de papier suit une tendance à la baisse depuis plusieurs années, avec une grosse chute en 2020 en raison de la réduction du besoin des imprimeries. « Cette année, au premier semestre, la consommation de papier et de carton a au contraire augmenté de 7 % en glissement annuel pour atteindre 221 992 tonnes », précise-t-il.

Selon lui, la grande majorité des papiers d'impression du pays sont couverts par les importations. « Les importations sont principalement réalisées par les grossistes en papier. Le problème aujourd'hui réside plutôt dans le fauit que les prix du papier et du carton, qu'ils soient pour l’impression ou d'emballage, ont récemment augmenté », souligne Miloš Lešikar.

Auteur: Anna Kubišta
mot-clé: