Les enfants ont leur Journée internationale et aussi leurs droits

dite_smich.jpg

Jeux, compétitions, spectacles, musique, cinéma, carnaval, cirque, journée portes ouvertes au ZOO, divers ateliers, tout cela attendait les enfants à l'occasion du 1er juin, qui est la Journée internationale des enfants. Celle-ci a été aussi l'occasion de parler de leurs droits.

Le programme préparé à l'occasion de la fête des enfants a été riche et amusant, dommage que la pluie l'ait un peu gâché. A part des attractions qui étaient nombreuses, comment les enfants ont-ils souhaité vivre leur fête?

"Comme chaque année, j'espère recevoir quelques cadeaux, aller prendre une glace, m'amuser..."

"Nous irons avec notre classe dans le parc et le soir, nous organiserons une petite fête à la maison..."

La Journée internationale des enfants au ZOO, photo: CTK
Un sondage de l'Institut des enfants et de la jeunesse réalisé en collaboration avec la fondation Notre enfant a révélé que 8% seulement des enfants ont répondu par l'affirmative à la question de savoir est-ce qu'ils sont au courant de leurs droits. Quant à la population adulte, 50% ont entendu parler de la Convention de l'ONU sur les droits de l'enfant à laquelle la Tchéquie s'est ralliée en 1993.

Il ressort de ce même sondage que 30% des enfants ne peuvent pas exprimer sans crainte leur opinion à la maison. Plus de 40% des enfants ont indiqué ne pas pouvoir exprimer une opinion critique à l'école, lorsqu'ils pensent, par ex. que le maître s'est comporté d'une façon injuste.

Les commissions de l'ONU reprochent à la République tchèque de ne pas avoir réussi à éliminer entièrement la discrimination dans l'accès à l'enseignement. Le système tchèque défavorise les enfants rom et ceux qui vivent dans des foyers d'enfants et dans des centres sociaux.

Le nombre d'enfants placés chaque année dans ces établissements - plus de 4000 enfants - est le plus élevé d'Europe centrale, alors que le nombre des familles d'accueil est le plus bas de cette même région.